Réparation réservoir moto composites

Fabrication des carrosseries en résine polyester, moules et pièces.
saym31
Messages : 6
Enregistré le : Jeu 10 Aoû 2017 11:29

Réparation réservoir moto composites

Message non lupar saym31 » Jeu 10 Aoû 2017 12:41

Bonjour à tous,

Nouveau sur le forum, je le découvre en faisant des recherches sur les réservoir moto composites, et j'y ai trouvé un tas de réponses, avec des spécialistes des réservoirs apportant des infos bien intéréssantes. :P
Je suis aussi familier des composites, je suis jeune diplômé d'une école et ai déjà réalisé quelques pièces simples.

Mais je souhaite tout de même vous partager mon projet : réparer un vieux réservoir composites de moto (qui a surement fait des Raids en Afrique) et l'adapter sur mon yamaha 500 XT. :
- Il est fissuré sur un côté et après premier ponçage gros grain, c'est bien mou et fragile.
- Je souhaite aussi l'étancher par rotomoulage avec le kit adapté (vinylester ou epoxy à déterminer)

Image
Image
Image
Image

1- En quelle résine / renforts il a été fabriqué ?

Je dirai que pour l'époque c'est du Polyester, mais pas la certitude. A l'odeur je ne sais pas reconnaitre. Sinon je vois très bien l'utilisation de mats de verre.

2- Choix résine de stratification ? Vinylester ou Epoxy ?

J'ai bien saisi que la résine de strat devra être du même type que la résine de rotomoulage.
Mais après je n'arrive pas à comprendre/choisir laquelle sera la plus adaptée à mon projet ? Realpox 550S prise lente est plus abordable que la Realpox 840S, et sont toutes les deux hautes performances...

N'ayant pas la certitude du matériau de base utilisé à l'époque, est ce que utiliser de l'Epoxy est un bon choix ? étant donné la compatibilité de l'Epoxy avec bcp de résines ?

Ce serai aussi un avantage économique pour moi, de strater en Epoxy (plutôt qu'en Vinylester) car j'ai chez moi des restes de Kit Restopox14 (époxy donc) pour faire le traitement intérieur.

3- Réparation fissure par l'intérieur ou par l'extérieur ?

Image

Je pensais ouvrir le fond du réservoir afin de réparer par l'intérieur la fissure et ainsi garder un "bel état de surface" extérieur.
Pour la fissure suite à un choc surement, vous me conseillez de poncer toute la zone abimée et dépasser de 1 cm au delà ou bien de découper (faire un trou) une surface plus grande que la zone abimée. Est ce que pour améliorer la tenue de la réparation, je dois poncer en escalier dans l'épaisseur du défaut ? Ou bien, la re-stratification en escalier (bandes de tissus de plus en plus larges) fera l'affaire ?


Ouvrir le réservoir me permettra aussi de contrôler l'intérieur car je le trouve assez cracra ...et peut être à l'occasion poncer et strater 1 ou 2 plis de mat 100 puis faire mon rotomoulage / ou application pinceau si je pars sur le Kit Vinylester.

4- Plis Aramide (Kevlar) nécessaire ?

Je me demande si c'est vraiment nécessaire ? Je connais les propriétés du tissu kevlar, c a d sa très bonne résistance aux chocs, donc oui en cas de chute c'est un peu mieux. Mais dans le cas d'un projet de réparation, est ce réalisable ?
Si j'ouvre mon réservoir en 2, à quel moment intercaller le/les plis de kevlar ? J'imagine strater juste les flancs du réservoir ? Car le fond ce n'est pas très nécessaire. Vos avis ?

Aussi, vendez vous du tissus de Verre R ou S, c'est le type de Verre. Le verre le plus courant étant le verre type E. Mais le verre R ou S est un verre hautes performances qui a une résistance aux chocs aussi bonne que l'aramide et une bonne rigidité (entre le verre E et l'aramide, mais pas autant que le carbone).

5- Réparation de la patte de fixation métallique :

Image
Image

La pate métallique est cassée puis ne me convient pas en dimensions. Elle est rivetée au reservoir, mais dans une zone où il n'y a pas d'essence derriere donc le choix est bon je pense, qu'en pensez vous si je remet une nouvelle patte de la même façon ou bien c'est mieux de coller à la résine une nouvelle patte ?

6- Test d'étanchéité du fond du réservoir ?

J'aimerai avant toute chose tester l'étanchéité du fond de mon reservoir car il y a le robinet et 2 sorties qui seront plus tard reliée par une durite pour faciliter le passage de l'essence du coté G au côté D. Si je vois que c'est pas étanche à ce niveau je devrai peut être revoir mes plans.

7- Ré-assemblage / collage du réservoir ?

J'ai lu que vous recommandiez le re-collage à la résine chargée cellulose ou microballons verre, avec en plus de la silice pour gérer la viscosité ?
Mais pourquoi pas charger micro sphères de verre ou fibrette ? Culture personnelle... :)

Puis ensuite, j'ai un doute sur la stratification ? Mats de verre du plus fin au plus gros en bandes de plus en plus larges ? Ou bien du tissus fera l'affaire ?

8- Préparation avant peinture / Masticage ?

Si je travaille la réparation par l'intérieur, qu'est ce qui sera à faire sur l'extérieur au niveau de l'ancienne fissure ?
Pour le reste, l'état de surface est assez bon je trouve.


Voila j'ai essayé d'organiser mes questionnements; merci par avance déjà.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6196
Enregistré le : Mar 13 Oct 2009 13:22

Re: Réparation réservoir moto composites

Message non lupar isatis » Jeu 10 Aoû 2017 14:44

saym31 a écrit :
- Il est fissuré sur un côté et après premier ponçage gros grain, c'est bien mou et fragile.


Poncer jusqu'à retrouver du stratifié en état, ce qui est mou-blanchi-ramoli doit être ôté.




saym31 a écrit : Je dirai que pour l'époque c'est du Polyester, mais pas la certitude. A l'odeur je ne sais pas reconnaitre. Sinon je vois très bien l'utilisation de mats de verre.


S'il y a du mat, c'est polyester à moins que vous ayez affaire à une fabrication qui donne dans le bizarre. le mat ne s'emploie pas avec les époxys.



saym31 a écrit : J'ai bien saisi que la résine de strat devra être du même type que la résine de rotomoulage.


C'est mieux oui, sur polyester vous avez le choix du produit de rotomoulage.



saym31 a écrit : N'ayant pas la certitude du matériau de base utilisé à l'époque, est ce que utiliser de l'Epoxy est un bon choix ? étant donné la compatibilité de l'Epoxy avec bcp de résines ?


C'est surtout que l'époxy réagit chimiquement sur polyester mais pas le contraire.

saym31 a écrit : Ce serai aussi un avantage économique pour moi, de strater en Epoxy (plutôt qu'en Vinylester) car j'ai chez moi des restes de Kit Restopox14 (époxy donc) pour faire le traitement intérieur.


Vous êtes sûr d'avoir les bons dosages dans votre kit entamé ? Il faut être vigilant sur ce mélange qui ne supporte pas les approximations ; de plus sa durée de vie en pot n'est pas bien étendue même bien stocké.




saym31 a écrit : Ouvrir le réservoir me permettra aussi de contrôler l'intérieur car je le trouve assez cracra ...et peut être à l'occasion poncer et strater 1 ou 2 plis de mat 100 puis faire mon rotomoulage / ou application pinceau si je pars sur le Kit Vinylester.


Vous répondez vous-même : si votre réservoir est sale à l'intérieur inutile de vouloir sur-coucher un kit d'étanchéité. Ouverture - ponçage intérieur - suppression des zones molles, abimées, délaminées et reconditionnement en stratifant des deux côtés avec les tissus ou mats selon la résine choisie.

saym31 a écrit : Plis Aramide (Kevlar) nécessaire ?


Non, un kevlar n'obtient sa qualité optimale qu'en fabrication époxy généralement associée à du carbone avec silionne entre deux pour éviter les éclats dangereux en cas de chute, c'est vraiment pas nécessaire mais à vous de voir.

saym31 a écrit : Je me demande si c'est vraiment nécessaire ? Je connais les propriétés du tissu kevlar, c a d sa très bonne résistance aux chocs, donc oui en cas de chute c'est un peu mieux. Mais dans le cas d'un projet de réparation, est ce


Bonne résistance aux chocs si la construction est bien faite hors vous êtes sur de la réparation d'un réservoir de qualité ordinaire si j'ai bien compris votre description. la qualité du verre n'est en rien en rapport avec la solidité.

saym31 a écrit : Aussi, vendez vous du tissus de Verre R ou S, c'est le type de Verre. Le verre le plus courant étant le verre type E. Mais le verre R ou S est un verre hautes performances qui a une résistance aux chocs aussi bonne que l'aramide et une bonne rigidité (entre le verre E et l'aramide, mais pas autant que le carbone).


Les fibres de verre classées R sont réservées aux fabrications de haute technologie, ce qui n'est pas le cas d'un réservoir. A ma connaissance le type S n'existe pas.La résistance aux chocs est d'abord condition d'évaluer la puissance et l'impacts des chocs en question, affaire de bureau d'études.
Les kevlar et kevlar-carbone sous condition d'être stratifiés époxy sont évidemment plus résistants.



saym31 a écrit : La pate métallique est cassée puis ne me convient pas en dimensions. Elle est rivetée au reservoir, mais dans une zone où il n'y a pas d'essence derriere donc le choix est bon je pense, qu'en pensez vous si je remet une nouvelle patte de la même façon ou bien c'est mieux de coller à la résine une nouvelle patte ?


Si le système de fixation mécanique fonctionne c'est beaucoup mieux, inclure du métal dans un stratifié n'est pas recommandé d'autant qu'ici il y a effort.


saym31 a écrit : J'ai lu que vous recommandiez le re-collage à la résine chargée cellulose ou microballons verre, avec en plus de la silice pour gérer la viscosité ?
Mais pourquoi pas charger micro sphères de verre ou fibrette ? Culture personnelle... :)


Attention le gel de silice coloidal s'emploi avec les polyester ou vynilester, l'époxy n'est pas thixotropable.
La fibrette n'est pas un ingrédient de fabrication de colle.
Les micro-ballons sont des micro-sphères de verre creuses.

saym31 a écrit : Puis ensuite, j'ai un doute sur la stratification ? Mats de verre du plus fin au plus gros en bandes de plus en plus larges ? Ou bien du tissus fera l'affaire ?


Si vous travaillez en polyester c'est mat de verre en bandes de plus en plus larges. En époxy pareil mais avec des tissus.



saym31 a écrit : Si je travaille la réparation par l'intérieur, qu'est ce qui sera à faire sur l'extérieur au niveau de l'ancienne fissure ?


Pareil à l'intérieur et à l'extérieur ; si votre réservoir a pris un choc qui a créé la fissure, c'est forcément délaminé.
Isatis, goupil résineur...
Image

saym31
Messages : 6
Enregistré le : Jeu 10 Aoû 2017 11:29

Re: Réparation réservoir moto composites

Message non lupar saym31 » Ven 11 Aoû 2017 11:10

J'avais utilisé la dose qu'il me fallait pour traiter un réservoir d'environ 8L, en pesant avec un balance précise au gramme. Le traitement dans le réservoir est bon. Par contre ce qu'il me reste dans le pot, je l'espère :) . Cela fait un mois environ, bien fermé, stocké à la cave, donc à 20°C max, mais un peu humide. Je compte utilisé ce qu'il me reste pour un réservoir acier d'environ 15L. Risqué / Pas risqué ? Qu'en pensez vous ? Je sais que c'est pas facile comme réponse à apporter :|

isatis a écrit :saym31 a écrit :
J'ai lu que vous recommandiez le re-collage à la résine chargée cellulose ou microballons verre, avec en plus de la silice pour gérer la viscosité ?
Mais pourquoi pas charger micro sphères de verre ou fibrette ? Culture personnelle...


Attention le gel de silice coloidal s'emploi avec les polyester ou vynilester, l'époxy n'est pas thixotropable.
La fibrette n'est pas un ingrédient de fabrication de colle.
Les micro-ballons sont des micro-sphères de verre creuses.


Je suis passé à la boutique hier (real composites toulouse), puis après discussions, je vais réparer en Vinylester. L'intérêt est de rester sur la même famille de résine vu que le réservoir est en Polyester. L'inconvénient de réparer en Epoxy (même si c'est compatible de poser de l'EP sur du PE) serai qu'il faille par la suite tout continuer en Epoxy, c'est à dire donc la réparation, le traitement intérieur, le mastic extérieur, utiliser des tissus.... Et ça a un coût.

:arrow: Donc je continu en Vinylester.

--

La suite :

J'ai ouvert le réservoir en deux et je constate que l'intérieur a déjà subi un traitement je pense (résine rouge/brun). Il y a beaucoup d'amas dé résine sur l'arrière du réservoir et en d'autres zones. Ce n'est pas très joli. La résine se craquelle, ça fait du caramel...

Pour rappel, j'ai une réparation de fissure à faire, puis un traitement intérieur à refaire (en 2 fois), puis un ré-assemblage des coques.

--> Je pensais faire :

- Décoller à la spatule la résine rouge/brun qui n'a pas d'accroche.
- Ponçage de la zone fissurée pour préparation avant stratification. Réparer la fissure par l'intérieur, au mat 100, mat 300, résine VE900, et mettre un scotch alu de l'autre côté pour faire office de support aux renforts et à la résine, car il y a des trous de fissure débouchants.
- Et puis que faire de cet ancien traitement ?? Le dégrossir au ponçage pour gagner du poids puis appliquer le traitement intérieur au pinceau. Ou bien, ne sachant pas trop ce que c'est, l'isoler du traitement intérieur que je vais faire, en stratant une "barrière" (1 pli mat 100, résine VE) ? Mais du coup, je ne sais pas trop comment gérer cette strate sur les extrémités de mes coques, car je ne dois pas déborder car il faut ré-assembler et je n'ai pas trop d'espace (l'épaisseur de la lame de scie!). Alors, conseils, avis ? :) :?:
IMG_1316.JPG

IMG_1311.JPG

IMG_1312.JPG

IMG_1315 1.JPG

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6196
Enregistré le : Mar 13 Oct 2009 13:22

Re: Réparation réservoir moto composites

Message non lupar isatis » Ven 11 Aoû 2017 13:52

Pas d'autres solutions que poncer tout ce qui est rouge pour revenir à du stratifié saint comme déjà dit. Réparation des fissures, collage et straification de la liaison, être patient et attendre que la polymérisation soit faite puis traitement par roto-moulage.
Impossible de se prononcer sur la validité de votre reste de Restopox comme vous le dites vous-même.
Isatis, goupil résineur...
Image

LE MODELEUR
Messages : 279
Enregistré le : Mer 26 Jan 2011 12:36

Re: Réparation réservoir moto composites

Message non lupar LE MODELEUR » Sam 12 Aoû 2017 11:08

Dans ce genre de cas il vaut mieux retirer le maximum de produit de façon à retrouver le stratifié d'origine car tous ces produits rajouté a fil du temps sont source de problème.
Une fois le travail de ponçage effectué il faudra faire la réparation de la zone abimé par l’intérieure puis faire un stratifié avec un MAT100 sur toute la surface afin de repartir sur une base saine et isoler définitivement le vieux stratifié.Sur la partie du dessus il faut prolonger légèrement la strat sur 2 à 3mm qui servira d’appui pour le positionnement du dessous lors de l'assemblage.
Première passe du traitement SPV au pinceau sur les 2 partie et assemblage avec le produit encore frais.Reprise de la zone d'assemblage par un stratifié.
Dernière passe du traitement SPV par rotomoulage.
Ensuite il vous suffira de finir la réparation de la zone endommagé par l’extérieur, suivant l'état comme on a vu il faudra peut être refaire une petite strat puis masticage ponçage.

saym31
Messages : 6
Enregistré le : Jeu 10 Aoû 2017 11:29

Re: Réparation réservoir moto composites

Message non lupar saym31 » Mar 12 Sep 2017 20:29

Avancement des opérations...

J'ai retiré tout l'ancien traitement intérieur qui est tout caramélisé, cassant, pas de cohésion. Travail au burin, disqueuse avec abrasif, puis dremel.

J'ai aussi ouvert un peu plus la "fissure" qui est devenu une fissure de 15 20mm de large, après avoir viré les zones fragiles, et où la fibre était blanche, donc sèche. En gros jusqu'à arriver à du stratifié sain.

Je suis aussi tombé sur un autre défaut qui n'était pas visible, une zone molle, que j'ai agrandi jusqu'à que le stratifié soit dur.

Image
Image

Stratification de réparation : Résine Vinylester VE900 et Mat 100 puis 300

J'ai procédé en réparant depuis l'intérieur pour éviter d'avoir des surépaisseurs sur l'extérieur et de devoir poncer pendant des heures.
J'ai donc mis un scotch démoulant sur la surface externe, qui a servi d'appui à mes renforts du coup.

Image
Image

Résultat : qlq porosités qui seront bouchées plus tard, en finition mastic polyester. Il y aura un peu de travail de ponçage pour retrouver la forme.

Stratification "barrière" : Résine Vinylester VE900 et Mat 100

Après polym de la précédente réparation, j'ai fais une strate d'un pli de mat 100 sur toute la surface intérieur du réservoir, le fond et la coque, afin de créer une sorte de barrière solide entre l'ancien stratifié puis le futur traitement intérieur (kit SPV Vinylester). Meme si j'avais retirer l'ancien traitement, par sécurité j'ai voulu creer cette strate afin de déposer mon traitement intérieur SPV sur de la matière saine et connue!

Image
Image

Traitement intérieur 1ère couche : Kit résine SPV Vinylester au pinceau

Assemblage à blanc pour voir comment ça se présente. Le fond a perdu un peu de rigidité mais se cale assez bien sur sa coque.

Le plan est :
- appliquer au pinceau la résine sur toutes les surfaces intérieur de la coque et du fond et deborder un peu sur la tranche pour pourvoir "recoller"
- assembler lorsque c'est toujours liquide
- maintien avec des pinces et scotch pour centrer un peu mieux l'assemblage
- continuer d'appliquer de la résine sur la zone de "soudure"

Image
Image
Image
Image

Une fois sec, j'ai poncer au gros grain pour préparer la surface à recevoir une strate : Résine VE900 + mat 100 (idem qu'à l'intérieur)

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6196
Enregistré le : Mar 13 Oct 2009 13:22

Re: Réparation réservoir moto composites

Message non lupar isatis » Mer 13 Sep 2017 08:26

Et bien voilà c'est une affaire qui avance :)
Isatis, goupil résineur...
Image

saym31
Messages : 6
Enregistré le : Jeu 10 Aoû 2017 11:29

Re: Réparation réservoir moto composites

Message non lupar saym31 » Sam 23 Sep 2017 23:33

Rensforcement et fermeture étanche des deux parties :

- Résine VE chargée cellulose pour boucher les trou encore visible
- Strate au Mat100
- un peu de ponçage
- Une autre strate au Mat 300

ici au mat100 :
Image

Image

Image

ici au mat300, pas encore imprégné :
Image

Il me reste maintenant à finir le traitement intérieur, avec le deuxième kit. Ca commence à peser ce réservoir avec toutes ces matières ajouté... j'avais pesé avant de commencer, je verrai ce que ça donne à la fin.

Ce deuxième kit que je vais appliqué par rotomoulage, est ce qu'il doit impérativement recouvrir toutes les surface intérieure ? Il y a t il un risque s'il y a des zones non recouvertes par ce deuxième traitement ? Je me pose la question, dans le cas ou je ne parviens pas à atteindre une zone par exemple, car le réservoir est gros, la résine est noir sur noir, donc peu de visibilité je trouve.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6196
Enregistré le : Mar 13 Oct 2009 13:22

Re: Réparation réservoir moto composites

Message non lupar isatis » Dim 24 Sep 2017 09:55

saym31 a écrit :……… est ce qu'il doit impérativement recouvrir toutes les surface intérieure ? Il y a t il un risque s'il y a des zones non recouvertes par ce deuxième traitement ? Je me pose la question, dans le cas ou je ne parviens pas à atteindre une zone par exemple, car le réservoir est gros, la résine est noir sur noir, donc peu de visibilité je trouve.


Oui ça doit recouvrir partout sinon l'essence pourra s'infiltrer dans une partie non couverte ; il faut roto-mouler sans vouloir regarder dedans ce qu'il se passe car pendant ce temps la résine retombe.
Vous pouvez peut-être vous fabriquer un bâti en bois autour du réservoir pour avoir plus de facilité de prise en main… ou convoquer les collègues à une super soirée… de roto-moulage :P sans blague, il n'y a pas d'autre solution que de bien "tapisser" l'ensemble.
Isatis, goupil résineur...
Image


Retourner vers « FABRICATION DE CARROSSERIES COMPOSITES »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité