Coulage de resine epoxy transparente par coffrage d'une poutre en chêne porteuse pour mise à niveau du solivage

Pour évoquer les moules ou pièces à réaliser en sratification resine + renforts, ou pour une question relative aux applications des résines polyesters et des résines epoxy de stratification.
Pierre888
Messages : 2
Inscription : dim. 29 avr. 2018 10:20

Coulage de resine epoxy transparente par coffrage d'une poutre en chêne porteuse pour mise à niveau du solivage

Message non lu par Pierre888 » dim. 29 avr. 2018 11:54

Bonjour à tous et merci d'avance à tous les contributeurs de ce forum sur les resines.

Après parcours des sujets, je poste mon message pour obtenir un protocole opératoire et des conseils afin de réaliser au mieux mon projet.

Je rénove une maison qui présente au RDC 2 poutres porteuses de section 35x35cm, de longueur 8m. Ces poutres soutiennent le solivage (sapin) du plancher supérieur. Je suis actuellement en train de raboter, poncer les solives. Une de ces 2 poutre 35x35 est en chene et a été attaqué par grosses et petites vrillettes. Elle a été traité via injecteur. Une portion de 2,5m a mal vieilli, le bois est creux en son centre sur cette meme portée. Elle a été étayée sur 1,5m par des artisans.

Comme dans beaucoup d'anciennes maisons, le bois porteur s'étant dégradé au fil des années, des cales ont été positionnées sous les solives pour maintenir leur niveau, de manière très irrégulière d'ailleurs.

Pensant d'abord a usiner une pièce de bois sur mesure, après m'etre renseigné sur les résines, le coulage d'une résine m'apparait être une solution idéale.

Sur un autre sujet, la question de la résistance mécanique a été soulevé, différence entre résistance mécanique et rigidité. En effet, après réflexion, je préfère conserver la souplesse, flexibilité du bois. Il s'agit donc de venir réaliser une coulée sur la partie supérieure de la poutre, essentiellement, ceci afin de récupérer le niveau horizontal sur lequel je reposerai mes solives en sapin. Je dis "essentiellement" car vous l'avez compris, la poutre étant creuse, la résine va trouver son chemin vers la partie inférieure de la poutre et se solidifier suivant le coffrage. Du moins c'est comme ca que je l'imagine.

Une donnée technique : la différence de niveau à récupérer va de 0cm à moins de 10cm. La coulée sera donc irrégulière en profondeur.

J'aurais donc besoin s'il vous plait des éclairages avisés des professionnels de ce forum ainsi que d'un protocole précis étape par étape et enfin des produits spécifiques à utiliser à chaque étape. Je termine le poncage des solives et m'aprête à nettoyer à fond la poutre de chêne. J'ai donc besoin de commander dans la foulée les produits.

L'objectif final est technique biensur, avoir un solivage à niveau, mais aussi esthétique puisque la résine transparente pourra etre mise en valeur via éclairage. J'aimerais donc après coulage lui donner une finition de type crystal, vraiment transparent...

Alors voilà ce que j'ai compris de mes lectures des autres messages :

1 - Je dois nettoyer le mieux possible cette poutre de chêne : enlever la matière "morte", poncer au plus proche du bois sain et dépoussiérer : souflette + produit spécifique liquide dilué à 30% d'eau + encore ce même produit mais sans dilution

2 - Je réalise le coffrage intégral (8m) de la poutre: je pense à la technique du carton souple + scotch + cire. Pour un démoulage optimal et pour une résine propre, prête à la finition (polissage ?). Le carton enveloppera donc le dessous et les côtés de la poutre et je rigidifierai le tout par des planches de coffrages. Question produit : quel scotch fonctionne le mieux et quelle cire utiliser ?

3 - Je repositionne précisémént les solives. Elles seront en appui sur le coffrage, légèrement encastrées dans l'épaisseur du carton. Cela permettra de faire monter légèrement la resine sur leurs flancs de manière à les bloquer latéralement. Un scotch d'étanchéité spécifique sera peut etre necessaire entre le dessous de la solive et le coffrage afin que la résine ne s'échappe pas.

4 - Je peux maintenant couler la résine par le dessus de la poutre : j'ai le sourire au lèvre car on entre dans le coeur du sujet et vous imaginez ce que je vais vous demander... :) A raison de 5cm de profondeur en moyenne sur 8m et une largeur de 35cm, (je revérifierai mes calculs) j'obtiens un volume de coulage de l'ordre de 0,14m3. C'est principalement la portée de 2,5m qui est à couler. Je préciserai les choses avant commande.
Donc quelle résine utiliser pour un résultat transparent ?
Quel activateur (si j'ai bien compris, c'est pas sur ;) )
Quelle proportion résine/ activateur ?
Est ce que je dois m'attendre à un retrait de la résine de l'ordre de quelques mm ?
Est ce que je dois m'assurer de travailler avec une température ambiante comprise entre 18 et 25°C comme j'ai pu le lire ailleurs ? Ca c'est pas gagné ! La maison reste très froide même par beau temps mais j'ai 2 radiateurs d'appoints qui peuvent faire l'affaire...
Est-ce que je dois travailler en plusieurs passes ? Par exemple, d'abord combler les parties profondes, les fissures. Ensuite 2cm de coulée puis 2 autres, etc... J'ai lu que tant que la résine est dans sa texture gel, l'accroche mécanique de la couche suivante sera bonne.
Quels contenants utiliser ? Quelle matière surtout ?
Quels ustensiles utiliser adaptés au produit ?
Quel temps de séchage pour un durcissement total de la résine ?

5 - Et le décoffrage puis finition de la résine : Comment obtenir une esthétique "crystal clear" comme disent les artistes, pour une transparence totale du plus bel effet ?

Pour mieux me faire comprendre, j'ajoute des photos qui vous donneront des précisions sur l'état de la fibre du bois bien dégradée ainsi que la profondeur de la différence de niveau. On voit les solives posées sur cales aussi, un décor de rénovation standard quoi ;)

Waou le pavé, merci de prendre le temps de me lire. J'ai préféré tout posé d'un bloc plutôt qu'une succession infini de message dès le départ.
J'ai surement oublié des détails, je suis tout à vous pour expliciter ce projet et lui assurer une réussite totale, photos, infos, n'hésitez pas ! Encore merci pour la mine d'info qu'est ce forum !
20180426_101933.jpg
La partie la plus dégradée de la poutre
20180426_162406.jpg
Zoom sur la plus grande profondeur de coulée
20180426_162318.jpg
Zoom sur la fissure au centre de la poutre qui débouche sur le dessous de la poutre
20180426_162257.jpg
Fissure. Autre portion. Elle est globalement continue sur 2,5m. Importance du coffrage.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7099
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Coulage de resine epoxy transparente par coffrage d'une poutre en chêne porteuse pour mise à niveau du solivage

Message non lu par isatis » lun. 30 avr. 2018 12:52

Vous ne pouvez pas réparer cette poutre avec une coulée d'époxy transparente ; pour la résistance il est impératif de stratifier donc cela ne sera pas transparent.
De plus, si vous coulez une résine rigide sur un bois relativement souple et qu'en marchant sur le plancher vous faites tout bouger, je me demande ce qui se passera à part des risques de décollement ou fissure.

Avec une résine époxy stratifiée tissu de verre qui est très très rigide, vous pouvez réparer votre poutre pour qu'elle tienne le coup mais si vous vouliez garder de la souplesse c'est raté.


Je réponds néanmoins à vos questions ci-dessous :
Pierre888 a écrit :
Je dois nettoyer le mieux possible cette poutre de chêne : enlever la matière "morte", poncer au plus proche du bois sain et dépoussiérer : souflette + produit spécifique liquide dilué à 30% d'eau + encore ce même produit mais sans dilution
Oui, Waterpox14 voir ICI comme primaire d'accrochage
Pierre888 a écrit : Je réalise le coffrage intégral (8m) de la poutre: je pense à la technique du carton souple + scotch + cire. Pour un démoulage optimal et pour une résine propre, prête à la finition (polissage ?). Le carton enveloppera donc le dessous et les côtés de la poutre et je rigidifierai le tout par des planches de coffrages. Question produit : quel scotch fonctionne le mieux et quelle cire utiliser ?
Un coffrage provisoire en carton (surtout souple !) ne suffit pour une coulée en admettant qu'elle soit possible en fonction de ce que dit plus haut ;il faut faire du plus solide.
Pour le scotch voir ICI, pour le démoulant sur scotch une passe de PVA, voir ICI est suffisante.

Pierre888 a écrit : Je repositionne précisémént les solives. Elles seront en appui sur le coffrage, légèrement encastrées dans l'épaisseur du carton. Cela permettra de faire monter légèrement la resine sur leurs flancs de manière à les bloquer latéralement. Un scotch d'étanchéité spécifique sera peut etre necessaire entre le dessous de la solive et le coffrage afin que la résine ne s'échappe pas.
Un scotch d'étanchéité ne suffirait pas, il faut faire un coffrage au plus près de la forme à couler toujours en admettant que ça soit possible.

Pierre888 a écrit :
Donc quelle résine utiliser pour un résultat transparent ?
Quel activateur (si j'ai bien compris, c'est pas sur ;) )
Quelle proportion résine/ activateur ?
Activateur ? Vous voulez probablement évoquer le durcisseur. Chaque résine époxy a son durcisseur et les proportions de mélanges doivent être précises au gramme.
Pas de solution transparente si on veut coller à votre cahier des charges.
Pierre888 a écrit : Est ce que je dois m'attendre à un retrait de la résine de l'ordre de quelques mm ?
Non, une résine époxy n'a que très très peu de retrait voire pas du tout selon les conditions de travail.
Pierre888 a écrit : Est ce que je dois m'assurer de travailler avec une température ambiante comprise entre 18 et 25°C
C'est impératif
Pierre888 a écrit : Est-ce que je dois travailler en plusieurs passes ? Par exemple, d'abord combler les parties profondes, les fissures. Ensuite 2cm de coulée puis 2 autres, etc... J'ai lu que tant que la résine est dans sa texture gel, l'accroche mécanique de la couche suivante sera bonne.
Oui
Pierre888 a écrit : Quels contenants utiliser ? Quelle matière surtout ?
Quels ustensiles utiliser adaptés au produit ?
Quel temps de séchage pour un durcissement total de la résine ?
Allez voir à la Boutique il y a tout ce qu'il faut de la balance aux pots à mélange, pinceaux, protection de la personne, etc.
Pierre888 a écrit : Et le décoffrage puis finition de la résine : Comment obtenir une esthétique "crystal clear" comme disent les artistes, pour une transparence totale du plus bel effet ?
Ponçage grossier à sec puis jusqu'au plus fin à l'eau et ensuite vernis PU bi-composant qui permet de renforcer la protection aux UVs.
Isatis, goupil résineur...
Image

Pierre888
Messages : 2
Inscription : dim. 29 avr. 2018 10:20

Re: Coulage de resine epoxy transparente par coffrage d'une poutre en chêne porteuse pour mise à niveau du solivage

Message non lu par Pierre888 » lun. 30 avr. 2018 14:29

Un GRAND merci à vous Isatis pour cette réponse détaillée qui m'amène à beaucoup de réflexion.

Mauvaise expression de ma part, la poutre n'a pas besoin d'être renforcée car mécaniquement saine. Je vous ai induit en erreur avec cette histoire de coffrage intégral qui visait a contenir au mieux la résine coulée sur toute la longueur de la poutre, uniquement sur la partie supérieure et éviter les fuites via fissures par le dessous.

Vous soulevez une réelle problématique vis a vis de la liaison poutre-resine-solive-plancher. Encore merci. En effet, on tombe vraiment dans une situation où des mouvements faibles doivent etre permis entre les différents éléments et vous insistez sur la grande rigidité de la résine. Je suis passé à côté.

Je me range de votre côté et anticipe un décollement de la résine, puis des fissurations en de multiples endroits. Sur le long terme, une perte de niveau pour l'appui des solives en fonction de la charge (irrégulière) sur le plancher supérieure.

Je pense partir sur une solution bois mais pas intégrale, juste au niveau des appuis. Dommage, je me serais fait une joie de tenter l'expérience. Par contre, je vais continuer de me renseigner sur le forum sur vos produits car j'entrevois la possibilité de réaliser une stratification esthétique de cette poutre qui par la même occulterait mes éléments de mise à niveau. (peut etre avec la résine époxy sytratifiée tissu de verre dont vous me parlez, en couche mince)

A très bientot et encore merci.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7099
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Coulage de resine epoxy transparente par coffrage d'une poutre en chêne porteuse pour mise à niveau du solivage

Message non lu par isatis » lun. 30 avr. 2018 15:21

Pierre888 a écrit :

Mauvaise expression de ma part, la poutre n'a pas besoin d'être renforcée car mécaniquement saine. Je vous ai induit en erreur avec cette histoire de coffrage intégral qui visait a contenir au mieux la résine coulée sur toute la longueur de la poutre, uniquement sur la partie supérieure et éviter les fuites via fissures par le dessous.
Une résine époxy rigide stratifiée qui ne travaille pas en fonction de l'humidité et un bois même vieux qui travaille, ça ne pose pas de problèmes pour une réparation-solidification mais dans votre cas, si l'idée est fort esthétique elle est néanmoins risquée pour une bonne tenue dans le temps. Les résines de coulée transparentes ne sont pas formulées pour subir des contraintes.

Pierre888 a écrit : Je me range de votre côté et anticipe un décollement de la résine, puis des fissurations en de multiples endroits. Sur le long terme, une perte de niveau pour l'appui des solives en fonction de la charge (irrégulière) sur le plancher supérieure.
La perte de niveau, ça m'étonnerait quoique… je pense plutôt à du décollement non pas de résine-bois mais bois-bois ; la résine risque de fort bien tenir sur le bois et qu'il se dégrade en deçà de la liaison.
Pierre888 a écrit : Dommage, je me serais fait une joie de tenter l'expérience.
Moi aussi j'aurais bien voulu voir :lol: question esthétique ça aurait été bien sympa mais c'est vraiment pas une idée technique qui peut tenir le coup.
Pierre888 a écrit : … j'entrevois la possibilité de réaliser une stratification esthétique de cette poutre qui par la même occulterait mes éléments de mise à niveau. (peut etre avec la résine époxy sytratifiée tissu de verre dont vous me parlez, en couche mince)
Si vous voulez stratifier, il faut d'abord aplanir c'est-à-dire boucher les trous, les fentes, etc. Si vous voulez vous lancer dans le contemporain super à la mode en ce moment, vous pourriez faire tout le travail de consolidation (on vous indiquera) puis faire une stratification avec un tissu de carbone adroitement disposé. En tout cas techniquement ça marche.
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre