Lissage impressions 3D - Résine "visqueuse"

Pour évoquer les moules ou pièces à réaliser en sratification resine + renforts, ou pour une question relative aux applications des résines polyesters et des résines epoxy de stratification.
RR_design
Messages : 10
Inscription : mar. 27 oct. 2015 13:04

Lissage impressions 3D - Résine "visqueuse"

Message non lu par RR_design » jeu. 5 janv. 2017 09:43

Bonjour à tous,
Et j'en profite pour souhaiter une très bonne année 2017 à tous les participants de ce forum!

Je reviens ici avec de nouvelles questions, en recherche de solutions, pour lisser des impressions 3D (en fusion de matière pour les initiés).
Pour rappel, les impressions 3D, à moins de travailler en couches extrêmement fines, ne sont jamais parfaitement lisses. Et pour peu que l'on travaille en couches de 300, 400 ou 500µm, ça peut très vite devenir une catastrophe.

Heureusement des solutions existent, mais, car il y a toujours un mais, elles ne sont pas parfaites.
Comme j'imprime énormément en PLA, j'utilisais jusqu'ici la solution résine avec un kit "spécialement fait pour ça" (pas références autres que les nôtres) qui permettait en 2 couches avec un bon ponçage de récupérer des surfaces plutôt lisses et correctes.

Sauf que, il coûte un bras ce kit, et je pense qu'il est perfectible dans son utilisation / efficacité.

Il s'agit à priori d'une résine epoxy, mais extrêmement dense, très peu fluide comparé à une résine epoxy "classique", qui prend rapidement (sec au touché en 2 ou 3h à température ambiante) à priori comme vous dites


Du coup j'ai percuté, je me suis dit que quelqu'un ici saurait m'aiguiller pour au minimum densifier une résine epoxy (ou polyester, ça m'irait aussi surtout que le coût doit être plus limité). Sachant aussi que j'aimerais garder le côté translucide de la résine, mais je n'est pas obligatoire non plus.

Et pour aller plus loin, est-ce qu'il est possible d'améliorer une résine en augmentant son pouvoir lissant?


Merci d'avance pour l'aide!

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7099
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Lissage impressions 3D - Résine "visqueuse"

Message non lu par isatis » jeu. 5 janv. 2017 10:35

RR_design a écrit :
Et j'en profite pour souhaiter une très bonne année 2017 à tous les participants de ce forum!
Merci :) de même pour vous.

Vous êtes sur le forum de Résines et moulages techniciens-négciants de résines thermo-durcissables à froid et leurs périphériques, je précise car nous ne travaillons pas les produits d'impression 3D.

RR_design a écrit : pour au minimum densifier une résine epoxy (ou polyester, ça m'irait aussi surtout que le coût doit être plus limité). Sachant aussi que j'aimerais garder le côté translucide de la résine, mais je n'est pas obligatoire non plus.
Il faut la charger votre résine si vous voulez obtenir un produit pâteux ; fibres de cellulose, gel de silice coloïdal, etc.
Seules les résines dédiées à l'usage sont transparentes, si vous charger elles perdent cette qualité. Voir à la Boutique le chapitre des résines transparenteshttp://www.boutique.resines-et-moulages ... nsparentes. j'ajoute qu'une résine transparente est destinée à la coulée donc pas thixotropée.
RR_design a écrit : Et pour aller plus loin, est-ce qu'il est possible d'améliorer une résine en augmentant son pouvoir lissant?
Une résine n'a pas de pouvoir auto-lissant comme les peintures auxquelles sont intégrés des produits tensio-actifs de surface.
Isatis, goupil résineur...
Image

RR_design
Messages : 10
Inscription : mar. 27 oct. 2015 13:04

Re: Lissage impressions 3D - Résine "visqueuse"

Message non lu par RR_design » jeu. 5 janv. 2017 11:34

Ok merci pour la réponse.

La résine que j'utilisais jusque là est donc un vrai développement spécifique, et réussi, parce qu'elle reste translucide, elle est dense et possède cet effet lissant.
Ca s'annonce compliqué pour moi...

Si on oubli le translucide qui est un critère secondaire, le critère tension de surface, il me faudrait dans ce cas """juste""" une résine épaisse, qui vienne combler des creux, et qui prenne très rapidement pour ne pas avoir de coulures.
C'est jouable comme ça?

Ce type de produit serait donc une solution?
http://www.boutique.resines-et-moulages ... litre.html

Quel est le dosage?

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7099
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Lissage impressions 3D - Résine "visqueuse"

Message non lu par isatis » jeu. 5 janv. 2017 14:19

RR_design a écrit : une résine épaisse, qui vienne combler des creux, et qui prenne très rapidement pour ne pas avoir de coulures.
En ce cas, ça s'appelle un mastic.

RR_design a écrit :Ce type de produit serait donc une solution?
http://www.boutique.resines-et-moulages ... litre.html

Quel est le dosage?
C'est un agent thixotropant uniquement, si vous voulez obtenir un mastic il faut adjoindre une charge, voir ICI, à votre résine et il faut qu'il y ait compatibilité chimique entre votre support et la résine.
Isatis, goupil résineur...
Image

RR_design
Messages : 10
Inscription : mar. 27 oct. 2015 13:04

Re: Lissage impressions 3D - Résine "visqueuse"

Message non lu par RR_design » jeu. 5 janv. 2017 15:16

Ok je comprends, ça me parle assez.

Sachant que ce "mastic" ainsi obtenu pourra être dosé de telle sorte qu'il reste assez fluide pour être appliqué au pinceau?
Ca m'arrangerait car à la spatule, ça va être galère.

Et donc pour la charge, il vaut mieux privilégier quoi? Talc avec résine polyester? Charges pour résines PU? Microbilles?

Le plastique utilisé est du PLA dans 99% des cas, je pense que ça ira, il est insensible à l'acétone et pas mal de solvants.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7099
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Lissage impressions 3D - Résine "visqueuse"

Message non lu par isatis » jeu. 5 janv. 2017 17:49

RR_design a écrit :

Sachant que ce "mastic" ainsi obtenu pourra être dosé de telle sorte qu'il reste assez fluide pour être appliqué au pinceau?
En ce cas c'est un apprêt qu'il faut utiliser.
RR_design a écrit : Et donc pour la charge, il vaut mieux privilégier quoi? Talc avec résine polyester? Charges pour résines PU? Microbilles?
Ça dépend du poids et de la résistance voulue ; un apprêt fabriqué "maison" donnera un produit polymérisé relativement cassant puisque vous ne pouvez pas intégrer les assouplissants utilisés en fabrication industrielle.
La charge pour résine PU doit être utilisée avec les PU, logique. Pour une résine polyester, toutes les charges (sauf tri-hydrate d'alumine pour PU) sans gel de silice puisqu'elles sont pré-thixotropées. Pour les résines époxy toutes les charges (sauf tri-hydrate d'alumine pour PU) avec ajout de gel de silice comme thixotropant.
Concernant les dosages, vous devrez faire des essais pour obtenir la qualité d'étalement et de résistance souhaitée.
RR_design a écrit : Le plastique utilisé est du PLA dans 99% des cas, je pense que ça ira, il est insensible à l'acétone et pas mal de solvants.
Le PLA est un acide polyactique qui peut contenir des tas de trucs aussi il vaut mieux faire des essais avant de se lancer sur un objet à traiter. Le problème n'est pas seulement la tenue chimique à l'ajout de produit en surface mais aussi la qualité d'accroche chimique entre votre PLA et l'apprêt que vous ferez : en bref, faut que ça tienne et ça, difficile à dire si on n'a pas la composition exacte du PLA et encore… Faute d'en savoir plus, vous pouvez vous orienter sur une résine époxy qui est la famille la plus apte à tenir chimiquement sur divers supports.
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre