cellule camping car

Pour évoquer les moules ou pièces à réaliser en sratification resine + renforts, ou pour une question relative aux applications des résines polyesters et des résines epoxy de stratification.
dorian
Messages : 2
Enregistré le : Ven 11 Nov 2016 11:49

cellule camping car

Message non lupar dorian » Dim 13 Nov 2016 22:07

bonjour,

J'ai acquis un autostar capucine âgé de 30 ans avec une cellule en très mauvais état en raison des nombreuses infiltrations.
J'ai donc décidé de le refaire intégralement. Je conserve le nez de la capucine et les joues de la cellule qui sont en résine (polyester ou epoxy?), la structure reste en bois, le polyuréthane remplace le polystyrène extrudé et la laine de verre. pour remplacer l'aluminium j'hésite encore entre le polyester ou l'epoxy.

Si j'ai bien compris ce que j'ai lu sur le forum et le site, on a:

polyester: résine de polyester (coefficient 2.5), catalyseur (pourcentage?), mat de verre 300g/m², acétone à 10% pour une application sur bois et top-coat
processus d'application: résine polyester catalysée d’imprégnation au pinceau/rouleau, polymérisation, première couche de mat, lissage au rouleau à débuller, deuxième couche de mat, lissage au rouleau à débuller, top-coat au pistolet

epoxy: résine epoxy (coefficient 1), durcisseur (pourcentage?), roving 300g/m²,

J'ai trouvé beaucoup moins d'informations sur l'epoxy...

L'epoxy me tente bien car c'est plus léger et plus résistant que le polyester si j'en crois ceux qui ont déjà réalisé ce genre de projets mais le prix sera déterminant.

Ensuite je me pose la question de la rigidité du toit sachant qu'il y aura une échelle, un main courante et par la suite un coffre. On doit donc pouvoir marcher dessus. Je précise qu'il y a aura un contreplaqué marine de 5 mm par dessus l'isolant et la structure renforcée sur le toit.

Je me demandais aussi si la résine s'appliquait facilement à la verticale étant donné que c'est une cellule fixe et que je souhaiterai fixer la structure avant d'appliquer la résine.

Et enfin je voudrais savoir comment faire la jonction entre la cellule et le nez de capucine et les joues de cellules conservées. J'ai possibilité de les démonter bien que je préférerais éviter. La jonction entre le net de la capucine et les joues se fait par une colle ou un mastic que je vais devoir refaire.
En ce qui concerne la finition, j'envisage du rapide et pas trop cher, il y aura sans doute quelque chose de mieux plus tard quand je refais la peinture du porteur.

Je vous joins une photo du camping-car afin de se rendre compte des dimensions et de différencier les parties conservées de la cellule qui va être refaite.
DSC_0142.jpg


Je vous remercie par avance de vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6701
Enregistré le : Mar 13 Oct 2009 13:22

Re: cellule camping car

Message non lupar isatis » Lun 14 Nov 2016 12:06

dorian a écrit :

polyester: résine de polyester (coefficient 2.5), catalyseur (pourcentage?), mat de verre 300g/m², acétone à 10% pour une application sur bois et top-coat
processus d'application: résine polyester catalysée d’imprégnation au pinceau/rouleau, polymérisation, première couche de mat, lissage au rouleau à débuller, deuxième couche de mat, lissage au rouleau à débuller, top-coat au pistolet

epoxy: résine epoxy (coefficient 1), durcisseur (pourcentage?), roving 300g/m²


En gros c'est ça, quelques précisions :
Résine polyester : le coeficient de 2,5 c'est le calcul du poids de résine par rapport au poids de verre utilisé, 2 % en poids de catalyseur PMEC, la dilution à 10 % d'acétone est pour la couche d'imprégnation du CP, ensuite c'est résine pure pour stratifier le mat.

Résine époxy : chaque résine a sa spécificité pour le ratio de mélange.

dorian a écrit : J'ai trouvé beaucoup moins d'informations sur l'epoxy...
L'epoxy me tente bien car c'est plus léger et plus résistant que le polyester si j'en crois ceux qui ont déjà réalisé ce genre de projets mais le prix sera déterminant.


Ce n'est pas plus résistant l'époxy c'est différent ; la résistance d'un stratifié s'obtient par le bon grammage de mat ou de tissu à appliquer en fonction de la résistance voulue.
Le stratifié époxy est plus rigide et à résistance égale plus fin, plus léger qu'avec un polyester. Ces résines s'emploient essentiellement avec les tissus techniques pour donner toutes ses qualités, aramide, carbone, etc.
Pour votre projet ça sera sûrement plus cher. Si votre cellule est en polyester et que vous n'avez pas de contrainte de poids, le polyester va très bien, bien moins contraignant à utiliser aussi.

dorian a écrit : Ensuite je me pose la question de la rigidité du toit sachant qu'il y aura une échelle, un main courante et par la suite un coffre. On doit donc pouvoir marcher dessus. Je précise qu'il y a aura un contreplaqué marine de 5 mm par dessus l'isolant et la structure renforcée sur le toit.


Résine polyester + mat de verre 300 gr/m2 en trois couches devrait suffire, cela peut être souple sous le pied sans se déformer ni casser.

dorian a écrit : Je me demandais aussi si la résine s'appliquait facilement à la verticale étant donné que c'est une cellule fixe et que je souhaiterai fixer la structure avant d'appliquer la résine.


Oui pour la résine polyester qui est thixotropée, l'époxy ne l'est pas donc c'est plus compliqué car ça dégouline.

dorian a écrit : Et enfin je voudrais savoir comment faire la jonction entre la cellule et le nez de capucine et les joues de cellules conservées. J'ai possibilité de les démonter bien que je préférerais éviter. La jonction entre le net de la capucine et les joues se fait par une colle ou un mastic que je vais devoir refaire.


Démonter serait l'idéal pour travailler dans de bonnes conditions ; quoi qu'il en soit pour faire une jonction propre il faut poncer (meuleuse et disques résorcine) en biseau et largement à l'endroit de jonction.
Allez voir sur notre site Résines et moulages les explications concernant les réparations, vous y trouverez comment faire c'est par ICI.

dorian a écrit : En ce qui concerne la finition, j'envisage du rapide et pas trop cher, il y aura sans doute quelque chose de mieux plus tard quand je refais la peinture du porteur.


Une finition au top-coat protégera efficacement votre stratifé mais c'est moche : au pinceau ça fait des traces et au pistolet une peau d'orange.
Isatis, goupil résineur...
Image

dorian
Messages : 2
Enregistré le : Ven 11 Nov 2016 11:49

Re: cellule camping car

Message non lupar dorian » Mar 15 Nov 2016 12:42

Je pense que le poids reste acceptable pour la résine polyester par rapport a l'alu utilisé précédemment.
Je mets donc 3 couches de mat 300 sur le toit et 2 pour les parois.
Sachant que j'ai une surface d'environ 25 m² dont 11 m² pour le toit, je dois me procurer:
- 61 m² de mat 300 (3*25+11)
-45.75 kg de résine (61*0.3*2.5) dont 8.25 kg pour le toit (11*.3*2.5)
-0.915 kg de catalyseur (45.75*0.02)
- 0.825 kg d'acétone (8.25*0.10mp)

Est-ce-que mes calculs vous semblent cohérents?
L'acétone étant vendue au volume, est-ce qu'un litre ça suffit?
En ce qui concerne le top-coat, il faut utiliser le même catalyseur que pour la résine a 2% c'est ça? Et si je l'applique au pistolet, il faut également diluer a l'acétone? De quelle quantité de top-coat j'aurais besoin pour 25 m²?

Je m'occuperais de l'esthétique plus tard.
Je vous remercie pour les explications concernant les réparations, je pense même refaire la jonction entre les joues et le nez de la capucine pour avoir une enveloppe monobloc.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6701
Enregistré le : Mar 13 Oct 2009 13:22

Re: cellule camping car

Message non lupar isatis » Mar 15 Nov 2016 14:46

Oui ça a l'air juste.
Pour l'acétone, prenez ce qu'il vous faut pour diluer la résine d'imprégnation, c'est une acétone pure. Pour le nettoyage des outils, de l'acétone de base du commerce suffit. 1 litre suffira si vous ne devez que imprégner le CP du toit de 11 m2 si j'ai bien compris.
Pour le top-coat c'est le même PMEC que la résine avec le même pourcentage et normalement il n'a pas besoin d'être dilué pour être pistolé : ça dépend du matériel dont vous disposez, en tout cas c'est obligatoirement un pistolet gravité sur une sortie régulée de compresseur.
Pour la quantité à préconiser, je suis indécise ; pour bien faire c'est 450gr/m2 mais c'est pas facile à appliquer d'un coup si on n'est pas habitué et en deux couches, il faudrait poncer entre chaque… ça dépend aussi de ce que vous voulez faire comme esthétique ensuite.
pensez qu'il vous faut un rouleau débulleur au moins, un petit et un grand ça serait l'idéal pour votre chantier.
Isatis, goupil résineur...
Image


Retourner vers « LES RESINES DE STRATIFICATION. RESINE POLYESTER ET RESINE EPOXY »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités