Création d'une coque monoplace

Avatar de l’utilisateur
Hippomouleur
Messages : 2980
Inscription : lun. 19 oct. 2009 11:36

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Hippomouleur » lun. 2 mars 2015 10:20

Il fait quelle température à l'endroit où vous travaillez ? (pas la température ressentie, celle enregistrée à hauteur d'établi par un thermomètre Image

Il est possible qu'il faille effectivement 4% :lol: (et puis si c'est écrit sur la boîte, c'est que ce doit être vrai. ;))

Sinon, contrairement au mastic fibré, la choucroute ne contient pas de styrène paraffiné.... donc ça reste collant :mrgreen:

La choucroute c'est fait pour boucher, coller etc..., et donc ne pas être au contact de l'air !

Un bon coup de chiffon imbibé d'acétone diminue un peu le phénomène.

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » lun. 2 mars 2015 10:38

A vue de nez... dans les 13-15° ces jours ci .
J'ai un thermometre mais j'ai pas fait attention ces derniers jours, mais je me rappelle avoir noté cette plage de température en moyenne.
Je l'utilise effectivement comme matiere de bouchage et pour affiner les lignes de façon grossiere.
Une fois que ça sera bon, je passerai au mastic de finition dessus pour paufiner.

J'ai tout bon ?

merci !
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7168
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par isatis » lun. 2 mars 2015 12:03

13°-15° avec de l'humidité comme en ce moment, c'est vraiment pas terrible même pour du polyester ; travailler de l'époxy avec ces conditions n'en parlons pas.

Image
Isatis, goupil résineur...
Image

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » lun. 2 mars 2015 13:03

Certes j'en convient, mais pour les amateurs que nous sommes sans atelier chauffé/régulé, souvent et en hiver comme en été d'ailleurs, on est pas dans les conditions idéales :roll:

Bon en tout cas je note que c'est normal que la choucroute ne deviennent pas "seche" c'est juste surprenant comparé aux autres matics qui sont tres durs et secs rapidement.
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7168
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par isatis » lun. 2 mars 2015 14:46

La choucroute n'a rien à voir avec un mastic qui est un produit finement chargé et destiné à de la finition donc formulé pour ne pas être "collant" et utilisé en fine couche. La choucroute est un produit banal et uniquement utile à charger un trou et n'a pas de qualité autre que du bouchage qui doit être recouvert d'un stratifié.

Pour les conditions de travail, en tant qu'amateur il est effectivement difficile d'avoir de bonnes conditions mais si les produits finissent par "prendre" les caractéristiques techniques ne sont pas qualiteuses.
Vous pouvez travailler dans des conditions moyennes puis stocker le travail en cours dans un endroit plus chaleureux peut-être.

Image
Isatis, goupil résineur...
Image

Avatar de l’utilisateur
Hippomouleur
Messages : 2980
Inscription : lun. 19 oct. 2009 11:36

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Hippomouleur » lun. 2 mars 2015 15:29

Ange_blond a écrit : Bon en tout cas je note que c'est normal que la choucroute ne deviennent pas "seche" c'est juste surprenant comparé aux autres matics qui sont tres durs et secs rapidement.
Comme je vous l'ai dit, comme elle est destinée à être recouverte elle ne contient pas de styrène paraffinée contrairement à tous les autres mastics polyester destinés à être poncés.

Je rappelle que la résine polyester est inhibée par l'oxygène, or dans l'air ambiant, il y a de l'oxygène ... :mrgreen: donc si on n'isole pas, ça pègue ! (mais uniquement en surface, en dessous c'est bien dur)

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » lun. 2 mars 2015 16:56

C'est noté en effet.

Par contre j'avais zappé qu'il fallait recouvrir en stratifié par la suite, javais prévu de mettre le mastic de finition directement...
C'est jouable ? ou un simple matt 100 peut suffire peut etre ? (parce que sinon c'est delicat de gerer les épaisseur du master)

merci
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
Hippomouleur
Messages : 2980
Inscription : lun. 19 oct. 2009 11:36

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Hippomouleur » lun. 2 mars 2015 17:02

Non, ce n'est pas obligatoire :lol:
C'est prévu pour, c'est tout, et c'est pour cela qu'il n'a y a pas de paraffine et que ca colle !

On peut mastiquer dessus directement.

Pour poncer, si le chiffon imbibé d'acétone n'a pas été suffisant, on attaque superficiellement au gros grain pour éliminer la couche collante (le papier s'encrasse tout de suite évidemment, d’où l'intérêt du gros grain)

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » lun. 2 mars 2015 17:06

C'est noté merci.

De toute façon là vu le boulot, j'attaque directement a la ponceuse au grain 40 histoire de ne pas y passer la journée, c'est solide ce truc, comparé au mastic de finition surtout :lol:
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » ven. 20 mars 2015 10:10

Ca progresse, 2 boites de choucroute plus tard...
Image

Je pense avoir degrossi les formes, pour passer au dressage des surfaces, j'attaque au mastic de finition directement où avec quelque chose d'intermédiaire ?
Il est probable qu'en certains endroits je mette quelques mm d'épaisseur.

Merci !
Apprenti résineur

Répondre