Création d'une coque monoplace

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » mer. 25 mars 2015 10:43

On va faire ça ;-)

Je passerai dans les prochaines semaines, il me faudra de quoi faire le moule de toute façon :-)

merci !
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » ven. 10 avr. 2015 09:06

On avance entre 2 chocolats :-)

Ponçage au grain 120 et mastic de finition
Image
Image

Pour monter en grain et eviter d'avoir a jouer de la lumiere rasante pour reveler les défaut de surface, la technique du guide de ponçage avec un reste d'apprêt en bombe qui contraste bien :-)
Image
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » ven. 10 avr. 2015 15:08

Je vais poncer jusqu'au 400 environ avant d'apprêter généreusement mais...

Quel volume d'apprêt dois-je préparer ?
(J'imagine que c'est fonction de la surface et du nombre de couches)

Est ce que je peux préparer le volume total des couches d'un coup et les passer à 5-10min l'une de l'autre ou ça risque de prendre dans le bocal du pistolet ?

Merci !
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
thunder86
Messages : 959
Inscription : lun. 24 mars 2014 17:24
Localisation : saint saviol (86)

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par thunder86 » ven. 10 avr. 2015 16:07

tu fait comme pour la résine,tu prépare des quantités a l'avance,
comme sa tu peux passer un coup de nettoyant dans ton pistolet entre les couches,
faut pas que sa prenne dedans sinon,catastrophe.........

enfin moi,je ferais comme sa ;) ;)
Image

Avatar de l’utilisateur
Hippomouleur
Messages : 2980
Inscription : lun. 19 oct. 2009 11:36

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Hippomouleur » ven. 10 avr. 2015 16:44

Ange_blond a écrit :
Est ce que je peux préparer le volume total des couches d'un coup et les passer à 5-10min l'une de l'autre ou ça risque de prendre dans le bocal du pistolet ?
Ne jamais faire cela et suivre scrupuleusement les conseils de Thunder86 ! ;)

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » ven. 10 avr. 2015 18:20

C'est noté, merci du conseil.

Là je viens de réaliser qu'il me manque un embout rapide pour l'air comprimé, donc pour le moment je risque pas de faire des bétises :lol:
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » lun. 13 avr. 2015 09:12

Ponçage au 240 effectué, je vais faire une passe au 400 a l'eau avant l'apprêt je pense.

Comme j'ai jamais apprêter autrement qu'a la bombe ni tenu un pistolet, des recommendations ?

Merci !

(Le net regorge de tutos sur le reglage du petard, mais c'est plutot sur l'application, les quantité, la procédure de préparation et le nombre de couches... etc)

Edit : vous auriez un mode d'emploi du pistolet ? ou un lien sur le site du fabricant ?
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7099
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par isatis » lun. 13 avr. 2015 13:26

Je ne crois pas qu'il y ait autre chose que les précautions habituelles de nettoyage pour le pistolet. Son fonctionnement est le même que tous les pétards à godet gravité.
Puisque vous n'avez jamais fait, un petit essai préalable ne serait pas de trop :) vous avec bien un fond de peinture par exemple qui pourrait être sacrifié sur un carton pour vous familiariser avec le maniement. Si vous utilisez une vieille glycéro qui traine par là, vous nettoyez le pétard au white spirit puis à l'acétone pour éliminer le gras du white spirit.
Le principe de base c'est d'avoir le poignet souple mais constant et toujours droit pour avoir toujours la buse bien face au travail. Difficile d'expliquer par écrit ça ! Bon j'essaie : vous tenez votre pistolet face au travail et vous appliquez au faisant une rotation droite-gauche du poignet tout en déplaçant pour couvrir régulièrement.
Imaginez que vous avez un long pinceau à la main tenue perpendiculaire au travail et que vous peignez de droite à gauche et de gauche à droite en mouvement ample et souple horizontalement tout en avançant verticalement pour couvrir votre objet.
Est-ce assez explicite ? :oops:

Image
Isatis, goupil résineur...
Image

Avatar de l’utilisateur
Ange_blond
Messages : 577
Inscription : dim. 25 août 2013 18:17
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Ange_blond » lun. 13 avr. 2015 14:00

Sur la tenue du petard par rapport la surface, pas de soucis :-)

Mes points de doute sont plutot sur la mise en service et les reglages du pistolet, la préparation de l'apprêt et le nombre de couche, temps entre les couches... et le nettoyage du pistolet.

A la boutique on m'a recommandé de le stocker démonté, j'ai un kit de nettoyage pour passer partout, de l'acétone...
J'ai de l'apprêt et je vais attaquer sur mon master, j'ai pas de soucis a sacrifier un peu de produit sur un carton pour les essais, c'est plutot que le pistolet arrive avec le minimum syndical en doc et les tutos sur le net sont souvent sur des modeles moins reglables.
Apprenti résineur

Avatar de l’utilisateur
Hippomouleur
Messages : 2980
Inscription : lun. 19 oct. 2009 11:36

Re: Création d'une coque monoplace

Message non lu par Hippomouleur » lun. 13 avr. 2015 16:36

Bonjour,
Ange_blond a écrit :
Mes points de doute sont plutot sur la mise en service
Ben, rien de spécial, on branche et on appuie sur la gâchette :mrgreen:
Ange_blond a écrit : les reglages du pistolet,
C'est totalement fonction de votre compresseur et c'est pour cela qu'il n' y a pas de règles en la matière.

Il faut que votre compresseur soit réglé sur 3 ou 4 bars (de tête, je visualise sur le mano mais je ne fais pas gaffe à ce qu'il y a d'écrit :oops: Isatis confirmera) et à partir de là, un peu de produit (sans catalyseur) dans le godet et on fait des petits essais sur un carton en modifiant la forme du jet et la pression jusqu'à ce que on ait un bon éclatement de la matière tout en chargeant quand même un peu la surface à chaque passage. Sur le carton, repérer à que moment ça se met à couler... pour limiter ensuite lors de l'application.
Ange_blond a écrit : la préparation de l'apprêt
Ben, comme la résine, on pèse le catalyseur ! Commencer par des quantités de l'ordre de de 300 g maxi (si tant est que théoriquement votre master soit assez grand pour recevoir 300 g de produit)
Ange_blond a écrit : et le nombre de couche,
Au pif, c'est l'expérience qui doit parler... :mrgreen: on ne parle pas de couches quand on fait cela dans la foulée, mais de "passages".
Il faut en mettre le maximum mais sans provoquer de coulures. Calculez la surface de votre master, vous saurez du coup combien théoriquement il faudra d'apprêt par couches (environ 600/800 g/m²)

Pour monter plus épais, laissez polymériser, poncer et recommencer.
Ange_blond a écrit : le nettoyage du pistolet.
On met de l'acétone dans le godet, on fait pschitter, on démonte tout et on met tout dans le pot d'acétone qui à servi au premier nettoyage.

Ensuite on transfère chaque pièce dans un pot d'acétone propre et on se sert du kit de nettoyage pour traquer les recoins.

La pièce une fois propre, on la remet dans l'acétone et on passe à la pièce suivante.

Quand tout à été inspecté et nettoyé, on sort les pièces une par une et les met dans la boîte du pistolet.

Si l'on est maniaque, on les lave à l'eau chaude et au savon (c'est le top)
Ange_blond a écrit : le pistolet arrive avec le minimum syndical en doc
Ben, oui, c'est du matos pour les pro, donc à priori ils ont déjà un peu appris... mais vous verrez, on s'y met vite.

Après, pour faire de belles laques en peinture, c'est une autre paire de manches... :?

Répondre