Carrosserie de vélomobile

Fabrication des carrosseries en résine polyester, moules et pièces.
AJB60
Messages : 4
Inscription : mar. 23 avr. 2013 19:41

Carrosserie de vélomobile

Message non lu par AJB60 » dim. 28 avr. 2013 16:21

Bonjour,
Je viens de découvrir votre site et votre forum.
Je suis un amateur de ces vélos que l’on appelle vélos couchés et, en particulier, de tricycle couché.
Il existe également des tricycles entièrement carrossés, et vendus comme tels, appelés vélomobiles.
Personnellement j’ai réalisé pour mon tricycle normal une carrosserie en contreplaqué aviation 1,5mm marouflé tissu de verre 80g/époxy, collée époxy sur une armature en contreplaqué. Cette armature, véritable patchwork, car réalisée sans plan , est beaucoup trop lourde. Il s’agit d’un prototype. Il serait possible, maintenant que j’ai les cotes d’une réalisation qui me satisfait, d’alléger de manière importante en suivant le même principe.
Cependant, je me suis rendu compte que, si l’on se sert de ma construction comme d’un moule mâle, il serait également possible de réaliser une carrosserie entièrement tissu de verre/époxy qui serait encore beaucoup moins lourde que la solution contreplaqué.
Cette carrosserie n’a aucune fonction structurelle, reposant entièrement sur le cadre du tricycle. Elle ne sert qu’à un effet aérodynamique jusqu’à une vitesse d’environ 50 km/h. Je pense donc la réaliser en 2 couches de tissu 200g.
Je serais heureux d’avoir un avis sur ceci, ainsi que sur les points suivants :
1. Sous quelle forme le moulage – et donc le démoulage – peut-il être réalisé ?
• Malheureusement, je ne crois pas qu’il soit possible de mouler – ou plutôt – de démouler l’ensemble de cette pièce en une seule fois, quoique on ne sait jamais (dans ce cas, les passages de roues avant seraient rapportés)
• La formule qui semble la meilleure, en dehors de la pièce unique, me parait être de mouler par moitié dans le sens de la longueur, y compris les passages de roue (15 cm de creux)
• Ou faut-il diviser chaque moitié longitudinale encore en 2 ?
• La solution d’une partie basse, fixée au fond monobloc, et d’une partie haute ne me parait pas satisfaisante.
• Voir les photos ci-dessous
2. La carrosserie réalisée en 2 ou 4 parties sera rassemblée par boulonnage. Ce boulonnage se fera par des joints perpendiculaires à chaque élément. Comment réaliser – mouler – ces joints qui ne peuvent venir du moulage originel ?
3. Quelle technique employer pour avoir le meilleur démoulage possible ? Ayant constaté que l’époxy n’adhérait pas sur le scotch d’emballage gris, je pensais en recouvrir soigneusement entièrement le moule. Il y aura inévitablement de petits (ou moins petits) défauts, mais ne recherchant pas un intérieur parfait, cela serait de peu d’importance. Cette solution tient-elle la route ou faut-il, à votre avis, prévoir un démoulage suivant la méthode classique cire ou alcool polyvinylique ?
Image
Image
Image
Merci de votre réponse.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6913
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Carrosserie de vélomobile

Message non lu par isatis » dim. 28 avr. 2013 18:52

AJB60 a écrit :
Cependant, je me suis rendu compte que, si l’on se sert de ma construction comme d’un moule mâle, il serait également possible de réaliser une carrosserie entièrement tissu de verre/époxy qui serait encore beaucoup moins lourde que la solution contreplaqué.
Ben oui !
AJB60 a écrit : 1. Sous quelle forme le moulage – et donc le démoulage – peut-il être réalisé ?
• Malheureusement, je ne crois pas qu’il soit possible de mouler – ou plutôt – de démouler l’ensemble de cette pièce en une seule fois, quoique on ne sait jamais (dans ce cas, les passages de roues avant seraient rapportés)
Effectivement, moulage en plusieurs parties, je penche pour cette solution sous réserve de bien examiner les contre-dépouilles

Image

AJB60 a écrit : 2. La carrosserie réalisée en 2 ou 4 parties sera rassemblée par boulonnage. Ce boulonnage se fera par des joints perpendiculaires à chaque élément. Comment réaliser – mouler – ces joints qui ne peuvent venir du moulage originel ?
Il suffirait de faire une extension intérieure déportée sur une des deux pièces moulées et procéder par collage.
AJB60 a écrit : 3. Quelle technique employer pour avoir le meilleur démoulage possible ? Ayant constaté que l’époxy n’adhérait pas sur le scotch d’emballage gris, je pensais en recouvrir soigneusement entièrement le moule. Il y aura inévitablement de petits (ou moins petits) défauts, mais ne recherchant pas un intérieur parfait, cela serait de peu d’importance. Cette solution tient-elle la route ou faut-il, à votre avis, prévoir un démoulage suivant la méthode classique cire ou alcool polyvinylique ?
Cire de qualité obligatoirement ! voir ICI la TR 104

Vous pouvez aller lire les généralités à connaître pour réaliser des moules sans soucis ICI sur notre site Résines et moulages.
Vous pouvez également visiter la Boutique pour faire vos devis de produits avant de vous décider.

Image
Isatis, goupil résineur...
Image

AJB60
Messages : 4
Inscription : mar. 23 avr. 2013 19:41

Re: Carrosserie de vélomobile

Message non lu par AJB60 » lun. 29 avr. 2013 17:26

Chapeau pour la réponse ultra rapide !
Quelqu’un qui travaille même le dimanche, cela ne se voit plus beaucoup, tout au moins en matière commerciale.
Si j’ai bien compris, l’extension intérieure déportée pour collage c’est ça :
Image

Mais j’aurais bien aimé réaliser ça
Image
de manière à avoir une carrosserie démontable. Existe-t-il unes astuce pour cette formule, ou est-ce à chacun de se débrouiller pour trouver une solution ?

Vous ne m’avez pas donné votre opinion sur la stratification en 2 couches de 200g et quel serait le tissu le plus adéquat ?
Merci

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6913
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Carrosserie de vélomobile

Message non lu par isatis » lun. 29 avr. 2013 17:53

AJB60 a écrit :
Si j’ai bien compris, l’extension intérieure déportée pour collage c’est ça :
Image
Compréhension rapide aussi :lol: oui c'est çà

AJB60 a écrit : Mais j’aurais bien aimé réaliser ça
Image
de manière à avoir une carrosserie démontable. Existe-t-il unes astuce pour cette formule, ou est-ce à chacun de se débrouiller pour trouver une solution ?
D'accord ; vous pouvez faire des longueurs de cornière sur moule puis coller-stratifier un côté sur votre carrosserie l'autre côté perpendiculaire servira au boulonnage.
Vous pouvez aussi poser un tasseau provisoire sur votre partie de carrosserie et stratifier pour constituer votre cornière à boulonner.
Enfin, vous pouvez découper votre carrosserie actuelle et la placer sur un support de telle sorte que vous puissiez faire le moule avec cette cornière intégrée, l'inconvénient majeur de cette solution est de faire très attention à ne pas produire de contre-dépouille qui empêcherait le futur démoulage des pièces ainsi qu'un risque que les "coutures" se voient en produisant un léger espace.

Si vous êtes débutant c'est la première solution la plus facile.
AJB60 a écrit : Vous ne m’avez pas donné votre opinion sur la stratification en 2 couches de 200g et quel serait le tissu le plus adéquat ?
Merci
Si vous travaillez en époxy, pas trop le choix il faut passer avec de la silionne, voir ICI,nous ne sommes pas un bureau d'études mais il semble que votre carrosserie ne subira pas beaucoup de contraintes aussi 2 couches de 290 gr devraient suffire mais en cas de choc un peu vif, il y aura un peu de casse, facile à réparer néanmoins.
Isatis, goupil résineur...
Image

AJB60
Messages : 4
Inscription : mar. 23 avr. 2013 19:41

Re: Carrosserie de vélomobile

Message non lu par AJB60 » lun. 29 avr. 2013 19:58

isatis a écrit :
D'accord ; vous pouvez faire des longueurs de cornière sur moule puis coller-stratifier un côté sur votre carrosserie l'autre côté perpendiculaire servira au boulonnage.
Je m’étais déjà fait un moule long à angle droit en panneaux de stratifié direct, il va servir. Le problème sera pour les courbes, il faudra faire de savantes découpes et jouer sur l’élasticité inexistante du verre/époxy.
Je pense que le collage de la cornière sur la carrosserie se fait à la résine pure (sans charge) après ponçage soigné ?

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6913
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Carrosserie de vélomobile

Message non lu par isatis » mar. 30 avr. 2013 07:32

Un collage se fait avec une colle :D ; une résine pure (qui ne l'est pas) n'a pas les qualités requises pour du collage : souplesse, thixotropie, etc…… mais dans votre cas, vous pourrez "bricoler" votre résine en ajoutant un peu de gel de silice ,voir ICI en bas de page, pour thixotroper puis non pas coller mais faire adhérer. Ensuite vous stratifiez votre cornière en reprenant avec deux tissus qui se chevauchent bien, ça devrait aller. Ponçage et dépoussiérage, oui comme pour toute intervention.

Pour les arrondis, c'est moins simple effectivement ; première chose, faire bien le tour des contre-dépouilles pour être sûr de devoir faire autant de pièces, ma suggestion parait bonne sur photo mais sans voir pas simple d'être certain. Deuxièmement, c'est pas souple même avec un seul tissu stratifié, vous allez galérer, ça va se tordre, gondoler… bref crise de nerfs garantie :lol: le plus simple sera de découper des biais dans vos longueurs et les coller, vous pourrez ensuite les relier entre eux si les légers interstices vous gênent ; c'est comme quand on fait des pinces sur un tissu pour lui faire épouser une forme.

Image
Isatis, goupil résineur...
Image

AJB60
Messages : 4
Inscription : mar. 23 avr. 2013 19:41

Re: Carrosserie de vélomobile

Message non lu par AJB60 » mar. 30 avr. 2013 12:33

Compte tenu de la découpe par moitié en long nécessaire au démoulage, je pense que je ne vais pas faire de liaison par cornière mais un collage par pièce plate rapportée, ainsi que vous l'avez suggéré. Un joint au dessus de toute la carrosserie ne me semble pas très esthétique, peut-être en trouvant un joint rapporté décoratif, et encore.

Encore une question, que j'espère la dernière, peut-on faire des joints congés (à 90° par exemple) entre 2 panneaux de verre/époxy, ou le problème est-il le même qu'avec la cornière ? Charge billes de verre ?

Si vous êtes intéressés, je m'emploierai à vous envoyer quelques photos.

Merci encore pour ces renseignements qui éclairent fortement ma lanterne. :D

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6913
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Carrosserie de vélomobile

Message non lu par isatis » mar. 30 avr. 2013 17:49

AJB60 a écrit :Compte tenu de la découpe par moitié en long nécessaire au démoulage, je pense que je ne vais pas faire de liaison par cornière mais un collage par pièce plate rapportée,
Et oui, c'est le plus simple.
AJB60 a écrit :Encore une question, que j'espère la dernière, peut-on faire des joints congés (à 90° par exemple) entre 2 panneaux de verre/époxy, ou le problème est-il le même qu'avec la cornière ? Charge billes de verre ?
Les joints-congé servent à casser des angles dont le tissu de verre ne peut pas épouser la forme, rien à voir avec de la cornière. les billes de verre comme leur nom l'indique sont des billes, pour faire du joint, c'est commode :lol: Vous avez confondu avec les micro-sphères, charge creuse qui peut servir de charge pour joint-congé, en cas de joint-congé vertical ajouter du gel de silice colloïdal pour thixotroper
AJB60 a écrit :Si vous êtes intéressés, je m'emploierai à vous envoyer quelques photos.
Si c'est fabriqué avec nos produits, oui :)

Image
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre