stratification coque genre aviron

simonsimon32
Messages : 4
Inscription : mar. 14 mai 2019 17:14

stratification coque genre aviron

Message non lu par simonsimon32 » mar. 14 mai 2019 17:31

bonjour ,
je voudrais realiser une coque d'aviron , mais la plus legere possible.

longueur souhaitée entre 6.5 et 8 metres.

largeur maximale (maitre bau ) 25 cm

je vais coller et mettre en forme des plaques de polyurethane extrudé , et je compte stratifier dessus une peau constituée comme suit : (de contre la mousse vers l'exterieur )
-du tissu carbone biaxial 190 gr/m2
- suivis d'un voile de verre genre 50 ou 80 gr/m2(pour eviter de poncer la fibre de carbone lors des finitions)

differents renforts seraient inclus , genre des couples (en fibre de verre ou avec des chutes de biaxial carbone) et des longerons (ruban UD carbone)

ma question concerne dans un premier temps ces renforts. peut on creuser une saignée le pain de mousse a l'endroit des longerons , y mettre une bande de tissu de verre qui remonte de chaque coté formant un genre d'omega suivi d'un unidirectionnel carbone au fond de la saignée, remplir cette saignée de microballons ,mettre un tissu d'arrachage et stratifier la peau plus tard dessus? techniquement est ce realisable?

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7439
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: stratification coque genre aviron

Message non lu par isatis » mar. 14 mai 2019 19:59

Pourquoi du bi-axial ?
Pourquoi stratifier sur mousse qui va pomper de la résine et donc alourdir votre embarcation ?

Votre idée pour intégrer des couples est astucieuse mais dangereuse ; en cas de choc le couple risque fort de poinçonner la coque. Les couples sont toujours stratifiés avec un fin vide entre eux et la coque pour permettre d'éviter cette déconvenue lors d'un choc ordinaire. Un choc violent fera forcément des dégâts.
Isatis, goupil résineur...
Image

simonsimon32
Messages : 4
Inscription : mar. 14 mai 2019 17:14

Re: stratification coque genre aviron

Message non lu par simonsimon32 » mar. 14 mai 2019 20:32

merci pour ces reponses :)

ben , du biaxial , pour pas avoir a tailler du biais dans un sergé (peut etre un taffetas passerai)...vu que les fibres sont deja a 45°. la peau ne doit reprendre que des efforts de torsions si je ne me trompe

d'ailleur , un biaxial epouse t'il bien les formes?

pour ce qui est de l'effet eponge de la mousse , je pensais recouvrir de scotch large la forme en mousse. evidemment elle ne participe plus a la solidité mais avec suffisamment de couples et de longerons , cela n'as plus d'importance (mais elle reste importante pour que la peau resiste a l'enfoncement.)

niveaux couples , si ils ont un appuis large , poinçonneront t'il moins? je pourrais les realiser selon le meme procedé que pour les longerons (si cette technique peut etre mise en oeuvre ...)

c'est une methode bien etonnante j'imagine pour un pro que celle que j'envisage ici, mais cette coque serait destinée une application vraiment particuliere ou le poid est fondamental , ce qui rendra la coque fragile a toute autre sollicitation que celle de filer sur l'eau. je ne cherche donc pas a ce qu'elle resiste a un choc , les manipulation de la coque sur terre seraient faites avec mille precautions.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7439
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: stratification coque genre aviron

Message non lu par isatis » mer. 15 mai 2019 10:12

simonsimon32 a écrit :
mar. 14 mai 2019 20:32
ben , du biaxial , pour pas avoir a tailler du biais dans un sergé (peut etre un taffetas passerai)...vu que les fibres sont deja a 45°. la peau ne doit reprendre que des efforts de torsions si je ne me trompe
Un bi-axial peut venir en complément d'une peau en sergé, c'est plus facile à appliquer et j'imagine qu'il n'y a pas que des efforts en torsion sur votre embarcation. Après c'est vous qui voyez ce qui convient le mieux à votre architecture.

simonsimon32 a écrit :
mar. 14 mai 2019 20:32
d'ailleur , un biaxial epouse t'il bien les formes?
Ça dépend des formes, un angle droit ou aigu ça ne passera pas plus que n'importe quel autre tissu. Comme son nom l'indique il ne peut se développer dans dans deux axes.
simonsimon32 a écrit :
mar. 14 mai 2019 20:32
pour ce qui est de l'effet eponge de la mousse , je pensais recouvrir de scotch large la forme en mousse. evidemment elle ne participe plus a la solidité mais avec suffisamment de couples et de longerons , cela n'as plus d'importance (mais elle reste importante pour que la peau resiste a l'enfoncement.)
Pourquoi de la mousse si elle n'est pas solidaire du stratifié ? Ça ne sert strictement à rien, ça augmente le poids puisque même si vous ne voulez pas la stratifier, vous devrez faire une peau extérieure et une peau intérieure.
simonsimon32 a écrit :
mar. 14 mai 2019 20:32
niveaux couples , si ils ont un appuis large , poinçonneront t'il moins?
Non ou alors il faudrait fabriquer des T à large embase, ça complique.
simonsimon32 a écrit :
mar. 14 mai 2019 20:32
c'est une methode bien etonnante j'imagine pour un pro que celle que j'envisage ici
Pour le moins oui :?
simonsimon32 a écrit :
mar. 14 mai 2019 20:32
mais cette coque serait destinée une application vraiment particuliere ou le poid est fondamental
Justement si le poids est fondamental pourquoi ajouter une mousse puis une peau intérieure ?
Une seule peau stratifiée de deux carbone sur mannequin plus des renforts éventuels et vous aurez une fabrication fort légère et réparable en cas de pépin sans mousse qui prend l'eau ; voyez comment sont fabriqués les kayaks Zig-Zag par exemple hyper légers et compétitifs.
Isatis, goupil résineur...
Image

simonsimon32
Messages : 4
Inscription : mar. 14 mai 2019 17:14

Re: stratification coque genre aviron

Message non lu par simonsimon32 » mer. 15 mai 2019 14:54

merci encore de prendre le temps de repondre , ça m'aide beaucoup!

je m'accroche a ce biaxial car je me dis que c'est la peau qui contreventera les longerons et les couples .

j'ai une question supplementaire du coup , vous dites que ça ne serais pas necessaire de garder la mousse a l'interieur? parce qu'avec un litre d'acetone , je la vire :)
en fait j'ai du mal a dimensionner l'epaisseur de la peau , je n'ai pas un riche passé de stratififieur , et en fait je n'ai aucune idée de la resistance d'une simple peau en fibre de carbone 200 g/m2 , çad je galere un peu pour savoir de combien espacer mes longerons et mes couples (en admettant qu'ils soient en T tres large , merci ;) ) pour que la peau ne s'enfonce pas sous la moindre pression.

donc , vous me proposez de retirer la mousse qui sert de moule male une fois la stratification faite? cela sans utiliser la technique sandwich fibre/airex(ou nomex ou pvc)/fibre? (j'ai des doute en vous relisant je vois "vous devez faire une peau exterieure et une peau interieure")

je n'ai absolument pas le budget pour faire une double peau. soit je fais des couples et des longerons et je m'en tire pour 40 euro d'UD carbone (plus les choses communes aux deux techniques bien sur), soit je m'en fout pour 150 euro de mousse pvc ou autre , et j'imagine que l'UD sera necessaire aussi en double peau , 7 metre de long , 25 cm au plus large...

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7439
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: stratification coque genre aviron

Message non lu par isatis » mer. 15 mai 2019 16:52

Non, on ne fait pas fondre une mousse PU à l'acétone ! C'est dangereux, polluant encore plus qu'autre chose et ça attaque la couche de résine à proximité.

J'ai bien du mal à suivre ce que vous voulez ; avec 40 euros d'UD vous pouvez à la rigueur renforcer une brouette mais pas fabriquer un engin de 8,50 m. :?

Il y a deux types de construction possibles :

- sur moule donc maître-modèle puis fabrication du moule dessus puis tirage des pièces dans le moule
- sur mannequin (moule mâle si vous préférez)

Si vous fabriquez un mannequin recouvert de mousse, vous appliquer une surface dessus pour pouvoir appliquer le démoulant et vous effectuez votre stratification; Au démoulage la mousse reste sur le mannequin.

Il faut choisir votre mode de construction puis faire l'échantillonnage ; vous parlez d'Airex ou autre âme sandwich, il faut bien évidemment stratifier des deux côtés sinon l'âme n'aura aucun rôle.
Isatis, goupil résineur...
Image

simonsimon32
Messages : 4
Inscription : mar. 14 mai 2019 17:14

Re: stratification coque genre aviron

Message non lu par simonsimon32 » mer. 15 mai 2019 18:01

ah mince! merci pour cette information! comme les aeromodelistes utilisaient de l'acetone pour dissoudre le moule "male" quand ils ne voulaient pas investir du temps et de l'argent dans un master puis un moule je pensais que je pouvais faire la meme en plus gros .

40 euro , je ne parle que du budget ruban UD carbone. ;) je sais bien que j'en ai pour au moins 100 balle de tissu et 30 ou 40 de resine...plus le reste et en etant tres optimiste.


bon ben je vais zieuter le prix des tubes carbone , suivant quoi je fait une poutre treilllis carré ou triangulaire , j'y colle mes pains de mousse a la colle pu , je met en forme , un voile de verre et voila...

Répondre