Conseils sur mise en oeuvre Resine à moule sans retrait

totolamoto
Messages : 2
Inscription : mer. 12 sept. 2018 09:29

Conseils sur mise en oeuvre Resine à moule sans retrait

Message non lu par totolamoto » mer. 12 sept. 2018 10:02

Bonjour,

Je suis en train de réaliser des moules pour des pièces de carénages moto. Les pièces à tirer avec ces moules seront en (carbone-innegra)/epoxy.

D'habitude j'utilise des produits plutôt standards (résine polyester et mat de verre, gelcoat outillage polyester aussi). J'avais l'habitude de travailler en deux couches, en laissant polymériser entre chaque couche.

Cette fois ci, je voudrais obtenir un meilleur rendu direct en sortie de moule, et je pense avoir un plus grand nombre de tirage (de l'ordre de 20 - 30 pièces). J'ai donc préféré utiliser vos produits, qui m'ont l'air de bonne qualité, et plutôt faciles à mettre en oeuvre:
_ le gel coat vinylester vert
_ la résine polyester chargée (sans retrait)

J'ai réalisé un premier moule hier, et en suivant les indications de la FT, la quantité de résine à préparer m'a parue astronomique.
Ma pièce fait environ 1/8 m². Il aurait donc fallu que je prépare 1kg de résine.
N'ayant pas de récipient suffisamment grand, j'ai commencé par la moitié (soit 500gr).
Hors voila, entre l'application du premier mat léger (100g/m²), et des 3 mats lourds suivants (300g/m²), la résine à commencer à geler.
Je pense pourtant que mon mélange était bien dosé, à la balance de précision. La résine à commencé à geler au bout d'environ 35 minutes.

J'ai donc laissé tel quel, sans préparer les 500 grammes restants, et sans appliquer les 3 couches supplémentaires de mat 300g/m² que j'avais préparées.

Ce matin, le moule était polymérisé, la résine est bien dure, et blanche.

Voici mes questions:

_ si la résine à bien polymérisé avec la moitié de l'épaisseur prévue, est-ce que je peux m'attendre à reproduire le même résultat pour d'autres moules, ou est-ce un coup de chance?

_ si je dois vraiment monter mes 7 couches, et mon kilo de résine, et étant donné que je suis plutôt lent (-> il me faut au moins 45 minutes), est-ce que je peux continuer de monter des couches alors que la résine des premières couches est en train de gélifier? en préparant des quantités plus faibles de résine (200g par 200g), pour bénéficier de la bonne fluidité de la résine en début de pot life?

_ sur le gelcoat, je n'utilise pas de barrier coat, ni de première couche en résine vinylester. Est-ce grave? Quels sont les avantages/inconvénients?

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7207
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Conseils sur mise en oeuvre Resine à moule sans retrait

Message non lu par isatis » jeu. 13 sept. 2018 10:10

Dommage pour la résine perdu mais vous avez simplement fait une petite (ou plusieurs) erreur :

- effectuer les mélanges dans des récipients larges de fond pour avoir peu de masse de résine catalysée en cours
- ne jamais au grand jamais utiliser des récipients métalliques
- ne catalyser qu'une quantité de résine que vous savez pouvoir appliquer en environ 15 minutes, c'est un temps indicatif car cela dépend de la forme à mouler, des conditions météo, etc.

totolamoto a écrit :
mer. 12 sept. 2018 10:02


J'ai réalisé un premier moule hier, et en suivant les indications de la FT, la quantité de résine à préparer m'a parue astronomique.
Ma pièce fait environ 1/8 m². Il aurait donc fallu que je prépare 1kg de résine.
c'est tout-à-fait normal, la résine à moule sans retrait ne polymérise qu'en masse, il faut donc monter beaucoup plus de couches qu'avec une résine polyester ortho classique.
totolamoto a écrit :
mer. 12 sept. 2018 10:02
N'ayant pas de récipient suffisamment grand, j'ai commencé par la moitié (soit 500gr).
Hors voila, entre l'application du premier mat léger (100g/m²), et des 3 mats lourds suivants (300g/m²), la résine à commencer à geler.
Je pense pourtant que mon mélange était bien dosé, à la balance de précision. La résine à commencé à geler au bout d'environ 35 minutes.
Temps de mise en gel normale.
totolamoto a écrit :
mer. 12 sept. 2018 10:02
J'ai donc laissé tel quel, sans préparer les 500 grammes restants, et sans appliquer les 3 couches supplémentaires de mat 300g/m² que j'avais préparées.
Pourtant vous auriez pu continuer en catalysant par fraction votre résine. La résine à moule n'atteint ses caractéristiques que si tout le travail se réalise dans la foulée.

totolamoto a écrit :
mer. 12 sept. 2018 10:02
si la résine à bien polymérisé avec la moitié de l'épaisseur prévue, est-ce que je peux m'attendre à reproduire le même résultat pour d'autres moules, ou est-ce un coup de chance?
Non, ça n'est pas un coup de chance ; elle a normalement polymérisé mais elle n'atteint pas sa qualité première qui est d'être sans retrait. Il est possible que votre moule ait la même qualité que si vous l'aviez travaillé en résine ortho standard.
totolamoto a écrit :
mer. 12 sept. 2018 10:02
si je dois vraiment monter mes 7 couches, et mon kilo de résine, et étant donné que je suis plutôt lent (-> il me faut au moins 45 minutes), est-ce que je peux continuer de monter des couches alors que la résine des premières couches est en train de gélifier? en préparant des quantités plus faibles de résine (200g par 200g), pour bénéficier de la bonne fluidité de la résine en début de pot life?
Bien sûr qu'il faut fractionner ! Imaginez qu'il faille fabriquer un bateau, on ne catalyse pas 500 kg de résine d'un coup. Vous préparez vos pots de résine sans catalyse puis au fur et à mesure de l'avancée vous catalyser pour ne pas avoir à arrêter le travail.

Je ne sais quoi vous répondre sur continuer les couches ou pas ; votre résine n'a pas pu exercer ses capacités anti-retrait, du moins c'est ce qui doit arriver mais sans pouvoir vérifier de visu, je ne peux m'en tenir qu'à la technique.
Votre moule est bien petit donc il se peut qu'il soit suffisant pour tirer vos quelques pièces. Pouvez-vous me dire de quel moule il s'agit et pour tirer quoi ? Comment de couches de mat avec-vous placées ?
totolamoto a écrit :
mer. 12 sept. 2018 10:02
sur le gelcoat, je n'utilise pas de barrier coat, ni de première couche en résine vinylester. Est-ce grave? Quels sont les avantages/inconvénients?
Il n'y a rien de plus à faire que gel-coat moule puis mat fin-résine puis mats plus gros-résine; le choix des grammages et de la résine en fonction du travail à effectuer et de la longévité voulue des moules ou des pièces.
Sur de petits moules destinés à une petite série de moulage en stratifié, vous choisissez la résine à moule sans retrait pour des tirages nombreux qui doivent conserver impérativement la dimension du maître-modèle ; pour des pièces plus "ordinaires" et moins nombreuses, la résine standard ortho suffit.
Isatis, goupil résineur...
Image

totolamoto
Messages : 2
Inscription : mer. 12 sept. 2018 09:29

Re: Conseils sur mise en oeuvre Resine à moule sans retrait

Message non lu par totolamoto » jeu. 13 sept. 2018 21:02

Bonsoir,

Merci beaucoup pour votre réponse très détaillée.

Pour faire mes mélanges j'utilise des récipients en caoutchouc (les mêmes que les maçons utilisent pour le plâtre), que je cire régulièrement.
La notion de "quantité que je sais pouvoir appliquer en 15 minutes" est très parlante, cela va beaucoup m'aider. Comme le fait de savoir que je peux continuer de monter en épaisseur avec de la résine fraîche, sur une résine appliquée 30 minutes auparavant.

Pour le moule qui est déjà fait (1 mat 100g, et 3 couches de mat 300g, avec 500g de résine), je vais tirer quelques pièces, et verrais à l'usage. Si besoin j'en referai un.
Mais vos conseils vont surtout m'être utiles pour les moules qui suivent (j'en ai une dizaine à réaliser en tout).

Les pièces que j'ai à réaliser sont des carénages et protections de carters et de cadre pour ma moto de compet, une Bimota SB6R de 1995. Une partie de ces pièces est déjà en carbone (pièces d'origine). Je ne compte pas chuter trop souvent, mais ça m'arrive de temps en temps, donc je me suis alloué un budget carénages.
J'ai pour habitude de les tirer en stratification sous vide, à l'epoxy. Avoir des moules stables dimensionnellement, et fidèles aux pièces d'origine, va me faire gagner du temps lors des finitions et de l'assemblage, même si les pièces finales restent plutôt flexibles.
Si les résultats sont bons, j'essaierai d'en faire profiter les membres du club dont je fais partie. En effet, les pièces sont rares pour ces motos.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7207
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Conseils sur mise en oeuvre Resine à moule sans retrait

Message non lu par isatis » ven. 14 sept. 2018 10:17

Oui, effectivement c'est rare ces carénages.
Pour les tirages sous vide, c'est par ICI chez nous.
Et revenez par ici si vous avez d'autres questions.
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre