Démoulage difficile

louisdelage
Messages : 1
Inscription : ven. 12 juil. 2019 02:46

Démoulage difficile

Message non lu par louisdelage » ven. 12 juil. 2019 03:33

Bonjour,

Ayant commencé la technique de moulage/démoulage de matériaux composites (fibre de verre "MAT" et "Roving") très récemment, j'ai rencontré un problème que j'ai du mal à résoudre. J'aimerais produire une citerne en forme de parallélépipède (Dimensions 90cm*71,5cm*139,5cm). Pour ce faire, je dispose mes matériaux composites autour d'un moule de surface en époxy qui a ces dimensions (le haut du moule est plus étroit, en 89cm*70,5 cm, pour donner une forme pyramidale afin de limiter l'adhérence lors du démoulage). Le moule est creux et ne comporte évidemment pas de face sur le bas, pour permettre le démoulage. Le problème que je rencontre est que lorsque je veux démouler, les matériaux composites adhèrent au moule et ne veulent pas partir. J'ai beau envoyer de l'air en haut du moule sous haute pression, envoyer de l'eau, ou tirer les matériaux de toute force avec mon équipe, les matériaux adhèrent très fortement au moule est refusent de s'enlever correctement. Pourtant, au niveau des faces latérales du parallélépipède, les matériaux composites semblent être décollés du moule. C'est au niveau des arrêtes que les matériaux semblent vraiment serrés au moule. Je laisse 3 heures de séchage de la résine polyester sur le moule avant d'étaler les fibres de verres. Je laisse 4 heures de séchage avant de retirer les fibres de verre autour du moule.

Je vois aujourd'hui trois raisons possibles à ce dysfonctionnement:

- Avec la contraction des matériaux composites lors du séchage avec la résine polyester, la forme du moule ne permet pas aux matériaux composites d'être retirés facilement. A ce moment là, il faudrait peut-être mieux donner une forme plus pyramidale au moule voir carrément passer à un moule arrondi pour éviter une trop forte adhérence au niveau des arrêtes du parallélépipède?
- La résine polyester utilisée est de trop mauvaise qualité. A noter que je suis à Haiti, un pays ou il n'est pas simple de trouver la résine polyester. Je l'ai acheté à un atelier dans un port en attendant d'en avoir une importée, et n'ai pas de garantie sur sa qualité.
- Les temps de séchage que je laisse ne sont pas les bons.

Si vous pouviez m'apporter quelconque éclaircissement sur mon problème, ce serait une aide précieuse!

Merci d'avance !

Louis

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7524
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Démoulage difficile

Message non lu par isatis » ven. 12 juil. 2019 08:26

Vous êtes sur le forum de Résines et moulages qui répond à ses clients et futurs clients sur leurs diverses question mais je vais vous répondre car vous pourriez difficilement devenir notre client j'imagine.

Vous dites êtes débutant dans le moulage aussi je vous invite à aller visiter notre site (le lien déjà nommé ci dessus) qui contient toutes les informations de base à connaitre pour éviter les déconvenues.

D'après vos informations il n'y a pas de contre dépouille qui "coince" la pièce au démoulage, vos cm de moins du bas au haut sont largement suffisants pour que ça démoule.

Si vous travaillez en résine polyester, il y a forcément un léger retrait à la polymérisation donc ce n'est pas non plus une cause possible.

Pour la qualité de la résine je ne peux pas me prononcer, par contre c'est sur le cirage du moule qu'il faut peut-être chercher.
Vous dites que ça adhère essentiellement sur les arêtes aussi j'imagine que vous cirez généreusement et que quand vous lustrez votre cire sèche, vous passez beaucoup plus le chiffon doux sur les arêtes que sur les surfaces planes ; la cire est trop fine ou carrément inexistante sur ces arêtes et ça colle. A l'inverse, il se peut aussi qu'il y ait trop de cire agglutinée là sans avoir été bien lustrée. Ce sont deux causes possibles et même assez fréquentes quand on débute.

Généralités : une résine polymérise après un temps de gel variable selon sa qualité, le dosage de catalyseur doit être précis mais peut s'ajuster légèrement (plus ou moins 0.5 %) en fonction de la température ambiante. Attention à ne pas travailler avec des taux d'humidité importants, les résines thermo-durcissables à froid ne supportent pas l'humide.
Si vous travaillez sur moule avec application d'un gel-coat, il faut appliquer environ 450 gr/m2 de gel-coat puis laisser celui-ci polymériser avant de vouloir renforcer avec la résine polyester et les mats et tissus.
Si vous travaillez directement sans gel-coat, vous passer un film de résine puis un mat tout de suite, vous débullez bien et vous continuez à passer vos mats et tissus ; si vous devez fabriquer des pièces épaisses et qu'il fait plus de 18°-20°il faut stratifier en plusieurs fois sinon le pic exothermique sera trop fort et il y a risque de fendillement, retrait trop important, etc.
Concernant les tissus avec les résines polyester : il faut impérativement placer un mat entre deux tissus donc il faut toujours commencer par un mat puis roving-mat-roving… etc. jusqu'à l'échantillonnage prévu en finissant toujours par un mat.
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre