Cylindre en résine d'inclusion

legranflan
Messages : 2
Inscription : lun. 17 janv. 2011 17:36

Cylindre en résine d'inclusion

Message non lu par legranflan » lun. 17 janv. 2011 17:51

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur ce forum et nouveau aussi en moulage résine. Néanmoins j'ai plutôt la chance du débutant pour l'instant, mais celle-ci semble s'arrêter à partir de la résine d'inclusion. Voici le problème.

La pièce que je dois réaliser (en 7 exemplaires) est un cylindre parfait de diamètre 90 exactement, en résine d'inclusion, contenant plusieurs objets "étagés" (répartis à différentes hauteurs dans le cylindre).

J'ai acheté en guise de moule un tube PMMA de diamètre intérieur 90 que j'ai scié à la dimension souhaitée et j'ai tenté une coulée d'environ 1 litre avec une résine d'inclusion dont je n'ai plus la référence en tête, car cela remonte au mois dernier et j'ai changé d'atelier sans emporter le bidon. C'était une marque allemande.
J'avais donc placé dans le cylindre divers objets (sans me préoccuper de l'étagement pour l'instant, voulant juste tester la résine d'inclusion), non sans avoir préalablement aspergé l'intérieur du cylindre de spray démoulant (celui qui sent le beaujolais nouveau). En ajoutant le litre de résine, j'arrivais à peu près au tiers de la hauteur totale désirée pour le tirage définitif.

Le lendemain j'ai trouvé le cylindre complètement fissuré. La résine s'était apparemment dilatée en chauffant. Je suppose qu'elle s'était aussi introduite dans les fissures ainsi formées car elle était absolument indémoulable. J'ai dû jeter l'ensemble.

Je voudrais quelques conseils avant de tenter une nouvelle coulée parce que je n'ai pas beaucoup de tube PMMA de reste, et si je le casse à chaque fois je vais me ruiner...

Comment éviter que la dilatation de la résine ne brise le moule ? Est-ce possible en faisant plusieurs petites coulées les unes sur les autres (ce qui m'arrangerait pour mon histoire d'objets étagés) ? Dans ce cas, n'y aura-t-il pas une démarcation visible d'une coulée à l'autre ?

De plus, comment assurer le démoulage (que la forme parfaitement cylindrique du moule rend loin d'être simple) ?

Merci beaucoup pour vos lumières...
Benjamin

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7211
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Cylindre en résine d'inclusion

Message non lu par isatis » lun. 17 janv. 2011 18:27

legranflan a écrit :Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur ce forum et nouveau aussi en moulage résine. Néanmoins j'ai plutôt la chance du débutant pour l'instant, mais celle-ci semble s'arrêter à partir de la résine d'inclusion. Voici le problème.

La pièce que je dois réaliser (en 7 exemplaires) est un cylindre parfait de diamètre 90 exactement, en résine d'inclusion, contenant plusieurs objets "étagés" (répartis à différentes hauteurs dans le cylindre).

J'ai acheté en guise de moule un tube PMMA de diamètre intérieur 90 que j'ai scié à la dimension souhaitée et j'ai tenté une coulée d'environ 1 litre avec une résine d'inclusion dont je n'ai plus la référence en tête, car cela remonte au mois dernier et j'ai changé d'atelier sans emporter le bidon. C'était une marque allemande.
J'avais donc placé dans le cylindre divers objets (sans me préoccuper de l'étagement pour l'instant, voulant juste tester la résine d'inclusion), non sans avoir préalablement aspergé l'intérieur du cylindre de spray démoulant (celui qui sent le beaujolais nouveau). En ajoutant le litre de résine, j'arrivais à peu près au tiers de la hauteur totale désirée pour le tirage définitif.
Même si vous aviez retenu le nom de la résine, nous ne faisons pas de commentaires sur les produits de la concurrence, vous souvenez-vous si c'était une polyester ?
legranflan a écrit :Le lendemain j'ai trouvé le cylindre complètement fissuré. La résine s'était apparemment dilatée en chauffant. Je suppose qu'elle s'était aussi introduite dans les fissures ainsi formées car elle était absolument indémoulable. J'ai dû jeter l'ensemble.

Je voudrais quelques conseils avant de tenter une nouvelle coulée parce que je n'ai pas beaucoup de tube PMMA de reste, et si je le casse à chaque fois je vais me ruiner...
Je présume, avec ce que racontez, que c'était une polyester. Il faut oublier le PMMA qui contient du méthacrylate de méthyl comme la résine utilisée donc grand amour et gros collage. De plus un démoulant spray ne suffit pas pour supporter la chauffe d'une inclusion polyester.
legranflan a écrit :Comment éviter que la dilatation de la résine ne brise le moule ? Est-ce possible en faisant plusieurs petites coulées les unes sur les autres (ce qui m'arrangerait pour mon histoire d'objets étagés) ? Dans ce cas, n'y aura-t-il pas une démarcation visible d'une coulée à l'autre ?
Ce n'est pas la dilatation, la résine opère un retrait à la polymérisation. c'est la chauffe.

Une inclusion classique se coule par autant de fois que d'objets à enfermer plus le socle évidement. On peut aussi suspendre les objets avec un fin fil transparent mais c'est moins simple ; Les étapes de coulée se verront un peu en faisant chatoyer la pièce dans la lumière.
legranflan a écrit :De plus, comment assurer le démoulage (que la forme parfaitement cylindrique du moule rend loin d'être simple) ?
Soit faire un moule en deux parties, soit faire un moule légèrement évasé.

Moralité, oubliez le PMMA, utilisez le démoulant approprié à la résine ET au moule utilisés.

Vous pouvez aussi aller voir par là voir les caractéristiques de l'Inclupox HT qui est une époxy et qui pourrait vous intéresser.

Image
Isatis, goupil résineur...
Image

legranflan
Messages : 2
Inscription : lun. 17 janv. 2011 17:36

Re: Cylindre en résine d'inclusion

Message non lu par legranflan » mar. 18 janv. 2011 16:17

Merci pour votre réponse.

De ce que vous dites, puis-je déduire qu'en employant une résine époxy comme celle dont vous me donnez les références, ne contenant donc pas de méthacrylate de méthyl, je pourrai conserver mon moule en plexy dont la forme et la dimension sont les seules admises par mon cahier des charges ?

Pour le démoulage, ai-je des chances de m'en sortir en vaselinant mon PMMA ?

Je sais, j'insiste sur le PMMA alors que vous me dites de l'oublier, mais c'est parce que j'ai pas mal cherché et je ne trouve de cylindre de diamètre intérieur 90 dans aucun autre matériau.

Et concernant le fait que la chauffe brise le moule, est-ce que j'ai plus de chance d'y arriver en coulant ma résine dans une pièce mieux chauffée (ma tentative ratée a été faite dans un atelier glacial) ?

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7211
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Cylindre en résine d'inclusion

Message non lu par isatis » mer. 19 janv. 2011 13:59

Je ne peux que vous dire qu'il faut trouver autre chose que PMMA, désolée.

La vaseline n'est pas un démoulant pour les résines en général, seulement pour l'élastomère de silicone en contact avec lui-même ou du verre.
Il faut utiliser une cire à démouler correspondant à la famille de résine utilisée.

Vous devez travailler les résines, quelles qu'elles soient, dans un lieu chauffé entre 16° et 20° sans hygrométrie et ventilé. Si votre local avait été chauffé correctement, la réaction aurait été plus rapide et ça aurait pété pareil.

Image
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre