projet fonte/ projet bois

21ch205
Messages : 3
Enregistré le : Dim 15 Nov 2015 19:42

projet fonte/ projet bois

Message non lupar 21ch205 » Dim 15 Nov 2015 20:32

Bonjour,

dans les travaux de ma maison j'ai retrouvé une vieille plaque de cheminée avec une jolie date 1732, j'aurai voulu faire une inclusion pour la protéger et l'insérer dans un bar.
_01_big.jpg

je pensais utiliser de l'inclupox, mais est ce compatible avec des métaux et particulièrement de la fonte?

D'autre part, je voudrai réaliser un plateau de table du type de la photo
IMG_2998.JPG
, l'épaisseur devrait être d'environ 4cm. Je prévoyais de faire le moule en mélaminé. l'inclupox semble tout indiqué, avec une pompe a vide pour éviter bullage
- Faut il utiliser un démoulant?
- une fois démoulé peut on usiner avec une toupie?
- pour retarder le jaunissement, il faut vernir en PU?
- si on teinte légèrement en bleu on peut annuler visuellement le jaunissement?
- sur une grosse quantité, ici quasiment 4kg, il vaut mieux faire en une fois ou en plusieurs coulée?
- pour la préparation/mélange, il vaut mieux faire plusieurs petits pots, ou un seul.
- réduire la température, va ralentir la prise et donner un meilleur résultat, mais jusqu'a quelle température...14° 17°?
- faut il complètement inclure le bois, ou le bois peut rester afleurant?
- la résistance à la flexion semble équivalente à du bois dure type hêtre, fruitier, dans le sens longitudinal la résine ne va pas se décoller du bois?

merci de prendre le temps de me donner vos précieux conseil.

résinement votre

21Ch205

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6760
Enregistré le : Mar 13 Oct 2009 13:22

Re: projet fonte/ projet bois

Message non lupar isatis » Lun 16 Nov 2015 10:17

21ch205 a écrit :


je pensais utiliser de l'inclupox, mais est ce compatible avec des métaux et particulièrement de la fonte?


Oui c'est possible mais il faut entièrement poncer, nettoyer et revenir à du métal archi-propre et ça serait peut-être pas joli de ne pas la garder "dans son jus". Il y a toujours un risque de surchauffe au moment de la polymérisation au contact de la fonte et ça fendillerait. A noter que c'est irréversible aussi.
Les plaques de cheminée sont en principe brossées puis cirées pour avoir un peu d'éclat si elles ne servent plus au feu mais ça doit être refait régulièrement.
Mon conseil serait de faire un vernis PU bi-composant au pistolet voir ICI après avoir nettoyé sans trop insister ; il faudra peut-être le refaire dans quelques années


21ch205 a écrit : - Faut il utiliser un démoulant?


Oui toujours avec les résines

21ch205 a écrit : - une fois démoulé peut on usiner avec une toupie?


Euh… vous y allez fort là :lol: oui éventuellement mais attention de ne pas chauffer la résine ! c'est pas prudent ce que je vous répond là, vous voulez faire quoi avec la toupie ?

21ch205 a écrit : - pour retarder le jaunissement, il faut vernir en PU?


Oui, c'est conseillé, deux couches de PU bi-composant

21ch205 a écrit : - si on teinte légèrement en bleu on peut annuler visuellement le jaunissement?


Non

21ch205 a écrit : - sur une grosse quantité, ici quasiment 4kg, il vaut mieux faire en une fois ou en plusieurs coulée?
- pour la préparation/mélange, il vaut mieux faire plusieurs petits pots, ou un seul.


Les résines thermo-durcissables à froid polymérisent plus rapidement en masse à cause de l'exothermie donc il faut surtout préparer des récipients larges. 4 kg n'est pas une grosse quantité si le coulage est facile ; s'il faut accéder dans des recoins il faut faire plusieurs mélanges les uns après les autres.

21ch205 a écrit : - réduire la température, va ralentir la prise et donner un meilleur résultat, mais jusqu'a quelle température...14° 17°?


Oui… mais non :P ce sont des procédés chimiques dont il faut respecter le cahier des charges donc 18° à 20° sans hygrométrie ni courants d'air faute de quoi votre polymérisation ne sera pas bonne… à 17° ça peut passer.

21ch205 a écrit : - faut il complètement inclure le bois, ou le bois peut rester afleurant?


Je ne suis pas sûre de comprendre la question :oops: si vous voulez savoir quelle épaisseur minimum de polymérisation d'une résine Inclupox c'est 5 mm.

21ch205 a écrit : - la résistance à la flexion semble équivalente à du bois dure type hêtre, fruitier, dans le sens longitudinal la résine ne va pas se décoller du bois?


Une résine époxy est très très rigide mais nous ne pouvons pas vous calculer des flexions faute des renseignements précis et nous ne sommes pas un bureau d'études non plus.
Si elle se décolle du bois c'est qu'il a été mal préparé, pas dépoussiéré par exemple. Attention aussi aux contractions-dilatations, le bois ça travaille et la résine quasiment pas.
Isatis, goupil résineur...
Image

21ch205
Messages : 3
Enregistré le : Dim 15 Nov 2015 19:42

Re: projet fonte/ projet bois

Message non lupar 21ch205 » Lun 16 Nov 2015 14:21

merci pour vos réponses, pour ce qui est de la plaque de cheminé, je pensais la sabler, car j'ai cette facilité au boulot. je pensais peut être la vernir en thermolaquage (toujours au travail), et ensuite l'inclure dans un coulage.
-avez vous du recul sur inclupox au contact du thermolaquage? lui même en résine thermodurcie au four
-la toupie avait pour objectif de peut être chanfreiner les angle du plateau.
pour ce qui est du bois affleurant, je pensais combler juste l'interstice entre les deux morceaux de bois. Ainsi le bois en surface n'aura que le vernis et non l'inclupox, est ce clair?

merci d'avance

21ch205
Messages : 3
Enregistré le : Dim 15 Nov 2015 19:42

Re: projet fonte/ projet bois

Message non lupar 21ch205 » Lun 16 Nov 2015 14:31

et dernières questions que prendre comme démoulant sur du melaminé? pour faire un moule unique, de forme cubique, il vaut mieux travailler sur des parois bakelisé, melaminé, ou bois raboté. le bois raboté donnera t il le spectre de son veinage?

dans le cas d'un moulage cylindrique comment faire la parois courbe facilement?

Beaucoup de question...

cordialement

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6760
Enregistré le : Mar 13 Oct 2009 13:22

Re: projet fonte/ projet bois

Message non lupar isatis » Lun 16 Nov 2015 18:15

21ch205 a écrit :merci pour vos réponses, pour ce qui est de la plaque de cheminé, je pensais la sabler, car j'ai cette facilité au boulot. je pensais peut être la vernir en thermolaquage (toujours au travail), et ensuite l'inclure dans un coulage.
-avez vous du recul sur inclupox au contact du thermolaquage? lui même en résine thermodurcie au four


normalement il ne devrait pas y avoir de problème avec le thermo-laquage mais ça n'isole pas le métal de l'exothermie de la résine.

21ch205 a écrit :-la toupie avait pour objectif de peut être chanfreiner les angle du plateau.


Ça se fait en ponçant ce genre de travail sur des résines transparentes.

21ch205 a écrit :pour ce qui est du bois affleurant, je pensais combler juste l'interstice entre les deux morceaux de bois. Ainsi le bois en surface n'aura que le vernis et non l'inclupox, est ce clair?


Oui cette fois j'ai pigé :) Et oui c'est possible.


21ch205 a écrit :et dernières questions que prendre comme démoulant sur du melaminé? pour faire un moule unique, de forme cubique, il vaut mieux travailler sur des parois bakelisé, melaminé, ou bois raboté. le bois raboté donnera t il le spectre de son veinage?


On utilise communément du mélaminé pour des moules provisoires destinés à la coulée ; démoulant Tercanol
Sur bois, il faudrait le saturer avec une Waterpox 14 par exempleavant le démoulant.
Un moule est un négatif donc la pièce tirée copiera tout

21ch205 a écrit :dans le cas d'un moulage cylindrique comment faire la parois courbe facilement?


Faire un master et tirer un moule dessus, voir les explications diverses sur notre site Résines et moulages et notamment les généralités à savoir pour faire du moulage.
Isatis, goupil résineur...
Image


Retourner vers « RESINE D'INCLUSION - LES INCLUSIONS EPOXYS INCLUPOX »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité