Acrystal, acryroc, duroplatre : que choisir ?

Exemples de réalisation, questions sur la mise en oeuvre des résines acryliques de moulage Acrystal.
forex
Messages : 1
Inscription : mar. 23 oct. 2018 18:13

Acrystal, acryroc, duroplatre : que choisir ?

Message non lu par forex » mar. 23 oct. 2018 18:28

Bonjour, j'ai pour projet de tirer une sculpture qui a la particularité d'avoir certaines parties fines (parois) de 0,5 cm.
Après avoir étudié différents matériaux de tirage, je m'intéresse particulièrement aux systèmes de résines acryliques pour leur facilité de mise en oeuvre et leur coût modéré.
J'ai plusieurs questions quant à vos produits que je me permets de vous poser sur ce forum si vous le voulez bien.

1. Quelles différences fondamentales entre les kits Acrystal et Acryroc ?
2. Le duroplatre est-il tout simplement de la résine acrylique seule, qui, ajouté à du plâtre, reconstitue les kits systèmes acryliques tels que l'Acrystal ou l'Acryroc ?
3. Est-il possible de charger la coulée en fibres hachées afin de renforcer les parties les plus fines ? Est-ce nécessaire ou superflu pour des parois de 0,5cm ? Quel type de fibres conseillez-vous le cas échéant ?

Merci d'avance pour vos réponses qui ne manqueront pas de m'éclairer à l'heure de mon achat.
Cordialement

LE MODELEUR
Messages : 384
Inscription : mer. 26 janv. 2011 12:36

Re: Acrystal, acryroc, duroplatre : que choisir ?

Message non lu par LE MODELEUR » jeu. 25 oct. 2018 14:27

La différence se situe essentiellement sur la classification au feu M1(norme pour les structures en milieux publique), l'ACRYSTAL est classé et l'ACRYROC ne l'est pas.Ensuite il y a une différence d'aspect l'ACRYROC est blanc et plus rigide(plus cassante) alors que l'autre est beige et peu plus souple.
Le DUROPLATRE est effectivement une base d'acrylique en phase aqueuse comme celle utilisé dans les deux systèmes évoqué précédemment.
L'ajout de charge ou de fibre dans des résines de coulé, contrairement aux idées reçu, n'a aucun effet de renforcement bien au contraire cela favorise l'incorporation de bulle d'air qui seront autant d’amorce de rupture. Ceci est est une généralité pour toute les résines et encore plus avec les acrylique qui accepte des taux de charge très faible.
Ces produits sont fragile sur des épaisseur aussi fine le risque de casse est important, tout dépend des contraintes qui seront appliqué. Si il s'agit uniquement de prototype ou de pièce de présentation cela peux suffire, mais si la pièce est manipulé ou risque de recevoir des chocs il sera préférable de s'orienter sur les résines polyuréthane.

Répondre