Inclusion de lames mettalique

Pour une question sur les possibilités de réalisation par coulée avec ou sans adjonction de charges.
dayd
Messages : 1
Inscription : ven. 27 avr. 2012 09:44

Inclusion de lames mettalique

Message non lu par dayd » mar. 11 sept. 2012 10:23

Bonjour,

j'ai lu avec intérêt les messages concernant les résines d'inclusion inclupox et inclupol. Je souhaite réaliser une inclusion de lamelles métalliques (probablement de l'alu) dans une résine très transparente et incolore. En fait, je souhaite m’approcher le plus possible d'une inclusion PMMA :). L'objet réalisé ferait environ 20x20 cm et entre 2 et 4 cm d'épaississeur. Le fond du moule sera en verre et comportera aussi des bandes d'aluminium. Ce verre doit rester solidaire à la résine.
Si j'ai bien compris, la résine la plus adaptée serait l'inclupox (pas de réaction avec les meteaux, plus simple d'obtenir un résultat de qualité, plus durable)?

Il me reste quelques question à éluder: Je suppose que l'epoxy polymérisé adhère au verre. Est ce juste? Je souhaite obtenir une face supérieur parfaitement lisse et transparente et surtout parallèle à la surface du fond. Est ce que si j’utilise un cadre fixé au verre du fond avec une colle silicone (ou colle a chaud) et un verre pour la surface supérieur j’arriverais à le décoller? (agent de démoulage?).

Pour le calcule de la forme de mes lamelles, j'ai besoin de connaître l'indice de réfraction de la résine. J'ai cru comprendre que vous n'avez pas cette information. Connaissez vous les produit chimiques qui forment la résine? Si non, il faudrait mesurer le indice de réfraction de la résine. Je dispose du matériel nécessaire (laboratoire d'optique) mais pour faire la mesure, il me fraudais un "verre" de résine de dimension 4x4cm sur une épaisseur fixe, aux surface parallèle et avec une surface lisse. Pouvez vous me faire parvenir une telle pièce? Je partage volontiers les résultats de la mesure avec vous (à condition que vous n'en fassiez pas un usage commercial et que vous citiez la source des donnés).

Dernière question, le kit de 1,3kg de résine inclupox représente quel volume de résine? Connaissez vous le coefficient de rétraction de la résine?

Cordialement
André

Avatar de l’utilisateur
Hippomouleur
Messages : 2980
Inscription : lun. 19 oct. 2009 11:36

Re: Inclusion de lames mettalique

Message non lu par Hippomouleur » mar. 11 sept. 2012 16:17

Bonjour,
dayd a écrit : je souhaite m’approcher le plus possible d'une inclusion PMMA
Attention !
Avec une résine thermodurcissable à froid par coulée vous vous en approcherez....mais vous vous en approcherez seulement !
dayd a écrit : Ce verre doit rester solidaire à la résine.
Pas évident vu les différences de dilatation entre verre (très importante) et résine (très faible)
dayd a écrit : Si j'ai bien compris, la résine la plus adaptée serait l'inclupox
Peut être, en tout cas la seule dans des procédés ne faisant pas appel à des équipements pro.
dayd a écrit : Je suppose que l'epoxy polymérisé adhère au verre.
Oui.

Mais attention aux différences de dilatation qui vont éclater le verre.
En remplissage de vase pour la décoration par exemple, on utilise une Inclupox modifiée qui reste souple et peut donc suivre la dilatation du verre.
dayd a écrit : Est ce juste? Je souhaite obtenir une face supérieur parfaitement lisse et transparente et surtout parallèle à la surface du fond.
La face supérieure dont vous parlez serait la face ouverte, c'est bien ça ?

Donc, la réponse est non.
Si vous devez être parfaitement lisse, usinage et polissage obligatoire.
dayd a écrit : Est ce que si j’utilise un cadre fixé au verre du fond avec une colle silicone (ou colle a chaud) et un verre pour la surface supérieur j’arriverais à le décoller? (agent de démoulage?).
Vous voulez dire que vous "fermeriez" le moule en faisant glisser à la surface de la résine et en faisant 'dégueuler" celle ci de façon à obtenir un dessus lisse également ?

Possible que cela fonctionne pour une faible épaisseur comme vous le prévoyez, le retrait volumique étant presque inexistant.
dayd a écrit : Si non, il faudrait mesurer le indice de réfraction de la résine.
Désolé, mais il n'y a pas de marché industriel sur ces résines pour ce type d'application !

Dès que l'on aborde ce type de pièces, on utilise d'autres résines qui ne peuvent être mise en oeuvre par des non spécialistes !

C'est pour cela que ces mesures n'ont pas été faites, et ne seront pas faites (sauf si un marché précis d'au moins 20 tonnes venait se présenter, mais cela m'étonnerait)
dayd a écrit : Dernière question, le kit de 1,3kg de résine inclupox représente quel volume de résine?
1, 3 litre
http://www.resines-et-moulages.com/bibl ... usion.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Répondre