réalisation d'un reservoir de moto

Réparer un carénage en fibres/résine, faire son armature de selle en composites, son protège carter en kevlar/carbone etc...
C'est dans cette rubrique que l'on en cause.
Stouff
Messages : 3
Inscription : sam. 23 juin 2018 21:05

réalisation d'un reservoir de moto

Message non lu par Stouff » sam. 23 juin 2018 22:08

Bonjour à tous et à toutes,

Comme indiqué dans le titre, je souhaiterai fabriquer un réservoir d'essence pour ma moto.


L'idée serait de réaliser une copie de réservoir de MT 09 afin d'alléger ma moto. Je fabrique des composites sous vide et possède une étuve (fabriquée pour l'occasion!). J'ai prévu de ne tirer qu'une piece de ce moule (peut etre 2 si je tombe un jour...)


Comme vous l'avez rappelé dans les autres post, je ne vous demanderai pas si le nombre de couche est suffisant ou autre mais seulement de m'éviter de faire des bêtises.


1)Le moule sera réalisé à partir du réservoir d'origine de ma moto, qui doit IMPERATIVEMENT rester intact après le moulage. Il s'agira d'un moule en 3 parties. Je me pose la question du type de résine pour le réaliser:

- soit résine polyester avec gel coat polyester +roving 300g/m2, 6 couches et résine polyester. Quid de la tolérence du réservoir d'origine à la résine polyester? et est ce que votre résine polyester sans retrait fonctionne avec votre gel coat de moulage ( le vert) qui est du vynilester? Si oui, n'est il pas trop casssant sur un moule léger comme celui que j'envisage de faire?

- soit résine epoxy qui d'après un des topic du forum est moins nocif pour les peintures de carroserie et ne présente pas de risque de retrait.


2)Pour le réservoir en question, celui d'origine est réalisé avec un système de double paroi, ce qui me semble etre une solution pour limiter le risque de torche humaine en cas d'impact violent. Cependant personne n'a jusqu'à présent réalisé de réservoir de ce type. Est ce trop compliqué ou inutile?
IMG_20180623_184115.jpg
voici un plan en coupe du réservoir avec un zoom sur le principe des cloisons entre les deux parois

3)Pour la composition du réservoir, j'envisageais ceci:

- Première paroi : carbone(200g/m2)/fibre de verre(silionne 300g/m2)/kevlar(200g/m2)/ fibre de verre(silionne 300g/m2)/kevlar(200g/m2) / fibre de verre(silionne 300g/m2). deux couches de carbone avec puis REALPOX580 (avec séchage et ponçage entre les deux).

- Deuxieme paroi : carbone(200g/m2)/fibre de verre(300g/m2)/kevlar(200g/m2)/fibre de verre(300g/m2)/carbone(200g/m2) avec résine REALPOX840

- Base du réservoir : carbone(200g/m2)/carbone(200g/m2)/fibre de verre/kevlar(200g/m2)/fibre de verre(silionne 300g/m2)/kevlar(200g/m2)/fibre de verre(silionne 300g/m2)avec résine REALPOX840

- Réalisation de poutre (qui sont en fait des cloisons) : carbone+kevlar/carbone+kevlar


4)Pour la soudure des parois:
- Paroi externe par encollage paroi externe/ base avec REALCOPOX580+cellulose (pour mieux remplir) et ensuite 3 couche de fibre de carbone 300g/m2. Enfin 2 couche de carbone (200g/m2) avec résine REALECOPOX 74 ( pour la finition brillante et jolie qui va bien) qui recouvriraient tout le réservoir de façon à cacher la soude par fibre

- Renfort entre paroi interne/ base par languette carbone à la REALPOX840+ cellulose


5)Pour l'étancheite: RESTOPOX par roto moulage


Enfin voici quelques questions dont je n'ai pas réussi à trouver les réponses:
- silionne et verre S sont ils la même chose?

- les résines epoxy peuvent elles etre nettoyées à l’acétone ( j'ai vu a l'alcool à brûler sur certains topic du forum)

- quel grain de papier de verre pour permettre une accroche maximale d'une résine sur une autre d'un type différent


Désolé pour toutes les questions mais je préfère mettre bretelle et ceinture avant de me lancer dans ce projet

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7200
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: réalisation d'un reservoir de moto

Message non lu par isatis » dim. 24 juin 2018 09:49

Stouff a écrit :
- soit résine polyester avec gel coat polyester +roving 300g/m2, 6 couches et résine polyester.

Non, jamais de roving sur roving avec une résine polyester ; vous devez impérativement placer un mat entre chaque roving ou, bien plus simple, faire tout votre moule en mat de verre.
Stouff a écrit : Quid de la tolérence du réservoir d'origine à la résine polyester?
Ça dépend en quoi il est votre résé d'origine et comment est la finition de surface.
Stouff a écrit : est ce que votre résine polyester sans retrait fonctionne avec votre gel coat de moulage ( le vert) qui est du vynilester?
Oui
Stouff a écrit : Si oui, n'est il pas trop casssant sur un moule léger comme celui que j'envisage de faire?
Vous ne pouvez pas faire un moule léger avec la résine à moule sans retrait puisqu'il faut un effet de masse pour que ça polymérise et que les qualité de la résine aboutissent ; allez voir la FT par ICI.
Stouff a écrit : soit résine epoxy qui d'après un des topic du forum est moins nocif pour les peintures de carroserie et ne présente pas de risque de retrait.
Très peu de retrait oui mais pour le risque de corrosion de la peinture s'il est moindre qu'avec une polyester, il faut néanmoins s'en assurer en faisant un test.

Stouff a écrit : Pour le réservoir en question, celui d'origine est réalisé avec un système de double paroi, ce qui me semble etre une solution pour limiter le risque de torche humaine en cas d'impact violent. Cependant personne n'a jusqu'à présent réalisé de réservoir de ce type. Est ce trop compliqué ou inutile?
Les questions de sécurité ne sont pas de notre ressort ; à vous de voir si vous voulez une double coque ou pas.
Stouff a écrit : 3)Pour la composition du réservoir, j'envisageais ceci:

- Première paroi : carbone(200g/m2)/fibre de verre(silionne 300g/m2)/kevlar(200g/m2)/ fibre de verre(silionne 300g/m2)/kevlar(200g/m2) / fibre de verre(silionne 300g/m2). deux couches de carbone avec puis REALPOX580 (avec séchage et ponçage entre les deux).

- Deuxieme paroi : carbone(200g/m2)/fibre de verre(300g/m2)/kevlar(200g/m2)/fibre de verre(300g/m2)/carbone(200g/m2) avec résine REALPOX840

- Base du réservoir : carbone(200g/m2)/carbone(200g/m2)/fibre de verre/kevlar(200g/m2)/fibre de verre(silionne 300g/m2)/kevlar(200g/m2)/fibre de verre(silionne 300g/m2)avec résine REALPOX840

- Réalisation de poutre (qui sont en fait des cloisons) : carbone+kevlar/carbone+kevlar
Oui, ça à l'air d'aller.
Pour la résine de la paroi extérieure tout dépend de la finition que vous souhaitez ; si vous voulez un aspect carbone il faut utiliser la résine époxy transparente 740S.

Stouff a écrit : 4)Pour la soudure des parois:
- Paroi externe par encollage paroi externe/ base avec REALCOPOX580+cellulose (pour mieux remplir) et ensuite 3 couche de fibre de carbone 300g/m2. Enfin 2 couche de carbone (200g/m2) avec résine REALECOPOX 74 ( pour la finition brillante et jolie qui va bien) qui recouvriraient tout le réservoir de façon à cacher la soude par fibre
- Renfort entre paroi interne/ base par languette carbone à la REALPOX840+ cellulose
Là, je ne suis plus :oops: si vous travaillez sur moule, votre aspect extérieur doit être en résine transparente + carbone, non ?

Si vous optez pour une fabrication à double paroi, les collages doivent être réalisés à l'aide de colle, pas d'un mélange fait maison qui sera de relativement faible capacité et fort cassant.


Stouff a écrit : 5)Pour l'étancheite: RESTOPOX par roto moulage
Oui
Stouff a écrit : - silionne et verre S sont ils la même chose?
Le verre S est une des fabrications possibles de la fibre, pas une qualité de tissu.
Stouff a écrit :- les résines epoxy peuvent elles etre nettoyées à l’acétone ( j'ai vu a l'alcool à brûler sur certains topic du forum)
Non, diluant dédié pour une efficacité totale ou alcool à brûler.
Stouff a écrit :- quel grain de papier de verre pour permettre une accroche maximale d'une résine sur une autre d'un type différent
Ne pas mélanger les familles de résines !
Pour sur-coucher sur un stratifié vous devez poncer à sec pour dépolir entièrement la surface à stratifier ou à coller ; en général un papier de grain 80 doit suffire mais ça dépend de l'état de la surface à travailler.
Isatis, goupil résineur...
Image

Stouff
Messages : 3
Inscription : sam. 23 juin 2018 21:05

Re: réalisation d'un reservoir de moto

Message non lu par Stouff » dim. 24 juin 2018 13:16

Bonjour,

Merci pour vos renseignements qui évidemment amènent de nouvelles questions!

Pour le moulage, je le ferai à la résine expoxy qui ne semble pas avoir de pic exothermique (d'après la documentation de votre site), ce qui me semble plus sur pour mon réservoir (qui a sa peinture d'origine, en très bon état puis que la moto n'as que 10 jours)

Pour la réalisation du moule en epoxy, ce gel coat compatible epoxy (https://www.boutique.resines-et-moulage ... &results=1)devrait faire l'affaire? Cependant je ne trouve pas dans votre bibliothèque de FT sur son utilisation (masse au m2 ou epaisseur, nombre de couche, temps de dégazage entre chaque couche,...)

Pour l'encollage de ma base avec le reste du réservoir, cette colle est elle la bonne:
https://www.boutique.resines-et-moulage ... epoxy.html
Existe il une FT pour cette colle dans votre bibliothèque (je n'en ai pas trouver). quid du temps de prise, de l'épaisseur maximale

Sinon j'ai revu le système de soudure à la fibre et supprimé la surcouche en carbone visant à masquer cette soudure ( la partie confuse de mon premier post)

Stouff
Messages : 3
Inscription : sam. 23 juin 2018 21:05

Re: réalisation d'un reservoir de moto

Message non lu par Stouff » dim. 8 juil. 2018 16:55

sinon une autre petite question plus théorique: dans ces tissus "composites", le silionne apporte il une propriété supplémentaire au carbon ou au kevlar? ou est ce qu'il sert juste à éviter la délamination?

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7200
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: réalisation d'un reservoir de moto

Message non lu par isatis » dim. 8 juil. 2018 17:11

Oups…
Il y a eu un bug, votre post date du 24 juin et je ne l'ai pas vu passer :oops:
Stouff a écrit :


Pour le moulage, je le ferai à la résine expoxy qui ne semble pas avoir de pic exothermique (d'après la documentation de votre site), ce qui me semble plus sur pour mon réservoir (qui a sa peinture d'origine, en très bon état puis que la moto n'as que 10 jours)
Oui la résine époxy fait un pic moins puissant mais en fait un quand même ; en principe cette famille de résine n'est pas agressive envers les peintures et vernis mais attention, il y a des exceptions ! faites un essai à un endroit qui ne se voit pas avant d'attaquer… et n'oubliez pas le démoulant.
Stouff a écrit :Pour la réalisation du moule en epoxy, ce gel coat compatible epoxy (https://www.boutique.resines-et-moulage ... &results=1)devrait faire l'affaire? Cependant je ne trouve pas dans votre bibliothèque de FT sur son utilisation (masse au m2 ou epaisseur, nombre de couche, temps de dégazage entre chaque couche,...)
Par ICI lire toute la fiche mais vous pouvez vous en passer du gel-coat si vous ne faites qu'un tirage dans votre moule, non ? Et puis ça dépend de ce que vous voulez comme état de surface pour votre pièce tirée dedans. Si c'est pour du full carbone par exemple, il faudra effectuer une finition externe donc le gel-coat moule n'a pas grand intérêt dans ce cas, à vous de voir.
Stouff a écrit :Pour l'encollage de ma base avec le reste du réservoir, cette colle est elle la bonne:
https://www.boutique.resines-et-moulage ... epoxy.html
Existe il une FT pour cette colle dans votre bibliothèque (je n'en ai pas trouver). quid du temps de prise, de l'épaisseur maximale
Oui c'est bon ; effectivement la FT n'est pas éditée mais c'est la même mise en œuvre que le masti-colle. Ponçage soigneux des deux faces à coller, dépoussiérage puis encollage et pression légère le temps de la polymérisation. C'est une prise lente alors il faut laisser votre collage tranquille 24 h minimum avant de tripoter.
Isatis, goupil résineur...
Image

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 7200
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: réalisation d'un reservoir de moto

Message non lu par isatis » dim. 8 juil. 2018 17:19

Stouff a écrit : …… le silionne apporte il une propriété supplémentaire au carbon ou au kevlar? ou est ce qu'il sert juste à éviter la délamination?
Pas de risque de délaminage avec ou sans silionne si le stratifié époxy est bien réalisé dans les règles de l'art notamment en matière de débullage et de ponçage-nettoyage en stratifiant sur couche polymérisée.
Sur carrosserie moto, nous préconisons une silionne entre couches de carbone ou aramide pour des questions de sécurité en cas de gamelle. Grâce à la silionne un élément de carrosserie qui pète ne provoquera pas des centaines de petites esquilles qui sont autant de flèches très dangereuses pour les gens autour mais se cassera par morceaux beaucoup moins dangereux.
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre