projet float tube

Le lieu pour poser vos questions lorsqu'elles sont trop "générales" pour trouver d'emblée leur place dans une rubrique spécifique.
toms
Messages : 5
Inscription : lun. 18 déc. 2017 21:20

projet float tube

Message non lu par toms » lun. 18 déc. 2017 22:24

Bonjours je me présente , je m’appelle Thomas et je suis passionné de pèche ; j'ai comme projet de me faire un float tube ( bouée une personne ) en fibre de verre et résine . Je suis très bricoleur et je touche a tous mais n'aillent jamais travailler avec ce type de matériaux j'ai quelles doute sur sa résistance ; je vais vous expliquée en détaillé mon projet . Les dimension seront de 1.20/0.95 et pour une hauteur de 0.30 mètre avec des formes harmonieuse et ronde , ce flotteur devra supporter 40 kg repartir sur l'ensemble de la structure arriéré et mon poids de 75 kg sur la moitie de l'avant ( je ferais une assise avec les jambes dans l'eau ) ; je ferais le master avec une plaque de mousse de polyuréthane .

Voici mes question ( car ils y en a plusieurs ;) )
- quelle type de tissu utiliser ?
- quelle type de résine ?
- quelle type de renfort structurelle ?
- le nombre de couche ?

La structure devra supporter certaines contrainte comme le poids supporter sans casser / être étanche a l'eau douce / résistance aux UV .
Elle devra aussi avoir comme avantage son poids ( le plus léger possible ) .

Tous a vaux clavier et merci pour le coût de main ;) .

toms
Messages : 5
Inscription : lun. 18 déc. 2017 21:20

Re: projet float tube

Message non lu par toms » mar. 19 déc. 2017 00:04

J'ai fait une premiere approche sur les produit a prendre pour ce projet alors :
-KIT RESINE POLYESTER PURE ISOPHTALIQUE ACCELEREE / Référence: RESIPOLISOKIT5 / Contenance: 5,125 kgs
-TISSU BIAXIAL 300 G/M² EN 1,25 M DE LARGE / Référence: TISV300BIAXL125C3 / Métrage: Les 3 métres linéaire (quantité X 3m) 2fois
-RUBAN TISSU DE VERRE - UD 400G/M² / Référence: GALV400L01UDD / Largeur: 100 mm, Métrage: Le mètre linéaire (1 m) 10fois

je compte fait une premiere couche avec le tissu Biaxial puis renforcer les points de faiblesse ( longueur / largeur et périphérique des joints pour plus de rigidité et pour finir je recouvre d'une seconde couche de biaxial .

Sa vous parez concret ?

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6905
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: projet float tube

Message non lu par isatis » mar. 19 déc. 2017 11:30

Non, si vous travaillez en polyester c'est obligatoirement mat de verre en premier et en dernier puis entre chaque couche de tissu ; du biaxial pourquoi pas mais du roving suffirait bien.
Pour la résine c'est bien l'isophtalique qu'il faut utiliser.
S'il en est besoin vous pouvez faire des renforts ponctuels avec du ruban de roving mais à priori ça n'a pas d'utilité pour votre projet.
Votre solidité et résistance est fonction des charges à supporter. Deux fois mat-roving-mat devraient être suffisant.
Pour être étanche votre objet fini devra être poncé puis application de top-coat, pas de problème de résistance aux UVs.
Isatis, goupil résineur...
Image

toms
Messages : 5
Inscription : lun. 18 déc. 2017 21:20

Re: projet float tube

Message non lu par toms » mar. 19 déc. 2017 21:25

Salut Isatis et merci pour ta réponse qui m'oriente déjà bien, si j'ai bien compris je doit mettre la première couche mat de verre puis une couche de roving puis pour termine une couche de mat de verre et une finition au top-coat . Quelle grammage conseillez vous pour le mat et le roving si possible pour le faire en une seul couche (mat/roving/mat)?
Pour complété ma description du projet le moule en PU sera enlever a la fin (pour gagner en poids), il y aura quelle que boulon et écrou pour faire une fixation et s'est la ou je voudrais renforcer avec le ruban de roving comme tu la conseiller .

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6905
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: projet float tube

Message non lu par isatis » mer. 20 déc. 2017 11:05

toms a écrit : si j'ai bien compris je doit mettre la première couche mat de verre puis une couche de roving puis pour termine une couche de mat de verre et une finition au top-coat . Quelle grammage conseillez vous pour le mat et le roving si possible pour le faire en une seul couche (mat/roving/mat)?
Oui vous avez bien compris ; deux fois mat-roving-mat en 300 gr/m2 soit vous fera 1,8 kg/m2 de verre soit plus échantillonné qu'une coque de petit voilier; c'est un peu beaucoup mais ça a l'immense avantage que si vous y faites un accroc, ça sera plus facilement réparable et la mousse risque moins d'être imbibée d'eau en cas d'accident.
toms a écrit : il y aura quelle que boulon et écrou pour faire une fixation et s'est la ou je voudrais renforcer avec le ruban de roving comme tu la conseiller .
Vous ne pouvez pas effectuer de liaisons mécaniques à travers une mousse PU entre les plis de stratification, il faut impérativement remplacer la mousse Pu avec un bois (du CP marine va très bien) aux endroits où vous devrez percer et boulonner. Ça ne vous empêche pas de renforcer en stratification à ces endroits mais en principe ça n'est pas nécessaire, à vous de voir si ça travaillera en porte-à-faux par exemple.
Isatis, goupil résineur...
Image

toms
Messages : 5
Inscription : lun. 18 déc. 2017 21:20

Re: projet float tube

Message non lu par toms » mer. 20 déc. 2017 11:53

Les problème s'est que la mousse PU me servira juste de master, je l'enleverais par la suite de l'intérieur ( s'est pour y fixer un petit moteur électrique qui pèse moin d'une dixième de kilo.

J'ai pue voir sur le site qui y a aussi le tissu COMPLEXE ROVING 500 TAFFETAS + MAT 300 COUSU EN 1.3M DE LARGE qui pourrait me convenir mais pas sur qu'il sera aussi modèle que le mât et le ROVING ?

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6905
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: projet float tube

Message non lu par isatis » mer. 20 déc. 2017 15:11

toms a écrit :Les problème s'est que la mousse PU me servira juste de master, je l'enleverais par la suite de l'intérieur ( s'est pour y fixer un petit moteur électrique qui pèse moin d'une dixième de kilo.
Ah d'accord ! Je n'avais pas compris ça. Donc l'échantillonnage que je vous ai donné est cohérent mais il faudra poser des renforts au niveau des liaisons mécaniques; le plus simple est de fabriquer des platines à poser de part et d'autre en externe ou des très larges rondelles si vous préférez pour répartir les efforts de traction et d'arrachements.
toms a écrit :J'ai pue voir sur le site qui y a aussi le tissu COMPLEXE ROVING 500 TAFFETAS + MAT 300 COUSU EN 1.3M DE LARGE qui pourrait me convenir mais pas sur qu'il sera aussi modèle que le mât et le ROVING ?
C'est roving et mat cousus ensembles, il suffit donc de poser le côté du mat en début de travail puis de finir avec un mat seul. Vous m'avez dit que vous faisiez une bouée aussi je ne vous ai pas proposé ce tissu qui est pas mal épais et pas facile à mouiller avec la résine sur des surfaces courbes d'autant que vous n'avez jamais travaillé ces matériaux ; du mat 300 et du roving 300 sont bien plus faciles à poser… à vous de voir…
Isatis, goupil résineur...
Image

toms
Messages : 5
Inscription : lun. 18 déc. 2017 21:20

Re: projet float tube

Message non lu par toms » mer. 20 déc. 2017 15:41

Est-ce que en une couche ( mat - roving - mat - top coat ) serait asser résistance pour supporter s'est contraire de poids , car je n'y est pas fait attention mais en calculent le poids du projet je suis inférieur à 8kg en une couche ( mat/roving/resine ) se qui est acceptable pour être transporté sans problème ; si je le fait en deux couche le poids va doublé et va me pénaliser pour le transport .
Pourais ton calculé la résistance d'une plaque d'un mètre carré ( poids supporté par le nombre de couche ) ; pour me faire une idée de la résistance

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 6905
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: projet float tube

Message non lu par isatis » mer. 20 déc. 2017 19:15

toms a écrit :Est-ce que en une couche ( mat - roving - mat - top coat ) serait asser résistance pour supporter s'est contraire de poids , car je n'y est pas fait attention mais en calculent le poids du projet je suis inférieur à 8kg en une couche ( mat/roving/resine ) se qui est acceptable pour être transporté sans problème ; si je le fait en deux couche le poids va doublé et va me pénaliser pour le transport .
Vous avez demandé du costaud avec de la résine polyester donc je vous ai répondu costaud :) nous ne sommes pas un bureau d'études qui pourrait vous fignoler ça si vous fournissez les plans, les forces en présence, etc. donc nous pouvons vous donner des indication grâce à la connaissance des produits et notre longue expérience mais pas vous assurer un échantillonnage parfait.
toms a écrit :Pourais ton calculé la résistance d'une plaque d'un mètre carré ( poids supporté par le nombre de couche ) ; pour me faire une idée de la résistance
Quelle résistance ? point de rupture à la traction, compression, étirement, arrachement, etc ? Comme indiqué plus haut c'est un boulot de bureau d'étude. Pour connaitre le poids supporté, pareil il faut avoir un dessin précis de l'objet en 3D et faire effectuer les calculs.

Si vous voulez faire du léger, il faut choisir la résine époxy travaillée avec du carbone-silionne ou kevlar-carbone-silionne :

les résines époxy

les tissus

les carbonne et aramide
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre